Les partenaires de l'Argus du Bateau
  • Site du magazine Moteur Boat
  • Site du magazine Neptune
  • Site de Voile Magazine

Réparer une hélice

01/04/2014

1AHelice

Les hélices, avec les embases, sont généralement les premières victimes des chocs et autre talonnage. Conséquences d'une hélice endommagée, des vibrations désagréables se répercutent dans la barre et il arrive même parfois que le moteur ne parvienne pas à prendre ses tours. Dans ce cas, le plaisancier à tendance à se dire qu'il faut nécessairement en changer. Et pourtant, sachez qu'il est parfois possible de redresser une pale tordue.

Seul impératif : il ne doit pas manquer de matière. En effet, si le bord d'attaque présente des dents de scie ou s'il manque carrément un morceau de pale, l'hélice est irrécupérable.

Sachez également que plus l'impact est loin du moyeu, plus la réparation sera délicate, car c'est au niveau des extrémités que la pale est la plus fragile, et plus particulièrement sur les modèles en alu. Un diagnostic est donc nécessaire pour évaluer l'ampleur des dégâts avant d'entreprendre une réparation.

Quelques vérifications nécessaires avant de réparer votre hélice

Pour commencer, faites tourner manuellement l'hélice sur son axe. Vous vous assurerez ainsi que seules les pales sont abîmées et que la transmission est indemne.Vérifiez également l'état du caoutchouc qui enserre l'hélice à l'intérieur du moyeu. S'il est abîmé, mieux vaut changer l'hélice, car, même si son remplacement par un professionnel coûte un peu moins cher qu'une hélice neuve, un temps de rodage est nécessaire avant de pouvoir l'utiliser normalement. Assurez-vous enfin que l'arbre d'hélice n'ait pas souffert du choc et qu'il soit toujours dans l'axe. Pour résumer, l'hélice doit tourner normalement sur son axe et ne présenter aucun jeu.

Travailler sur un poste de travail horizontal avec deux marteaux

Pour réparer l'hélice, il est impératif de la démonter (afin de travailler sur un poste de travail horizontal) : moteur éteint, embrayez pour bloquer l'arbre et desserrez l'écrou du moyeu à l'aide d'une clé à pipe. Au préalable, il est généralement nécessaire de retirer une petite goupille fendue. Servez-vous de deux marteaux pour effectuer la réparation. Le premier, que vous glisserez sous la pale déformée fera office d'enclume. Quant au second, il vous servira à taper sur la partie déformée jusqu'à ce que vous retrouviez une surface de pale plane. Allez-y par à coup en prenant garde à ne pas taper trop fort au risque de briser complètement la pale.

Utilisez ensuite une lime pour ébavurer les petits éclats de peinture ou de métal. Faites attention à ne pas trop poncer, notamment le bord d'attaque car vous risqueriez de déséquilibrer l'hélice. Si l'hélice est en alu, vous pouvez passer une couche d'apprêt en bombe puis une couche de peinture noire. Vous n'avez plus qu'à remonter l'hélice son arbre. Les vibrations dans le volant (au régime moyen, environ 2 500 tr/mn) devraient avoir disparu...

A savoir, l'hélice ne se répare pas seulement en cas de choc. Elle peut être rectifiée chaque année pour de meilleure performance.

Retour à la liste

Pourquoi publier votre annonce sur l'argus du bateau ?
Une visibilité maximale
Votre annonce est diffusée sur les supports web, mobile et papier de l'Argus du Bateau ainsi que sur nos sites partenaires.
Votre dépôt d'annonce est gratuit
Publiez gratuitement votre annonce en quelques minutes seulement.
Des options pour vous démarquer
Vendez plus vite en multipliant par 4 la visibilité de votre annonce !

Numéro 87 : Septembre - Octobre - Novembre 2018
L'argus du bateau Numéro 87

Septembre - Octobre - Novembre 2018 - Trimestriel

Argus du bateau, le magazine

Abonnez-vous et recevez le meilleur des annonces bateaux chez vous tous les trimestres.

S'abonner