Retrouvez toute l'actualité nautique :
  • Site de Voile et Moteur

Un Sun Odyssey 34.2 de 2001, tout en douceur

10/11/2018

Essai bateau: JEANNEAU SUN ODYSSEY 34,2 Q

Voile Magazine, notre partenaire, a testé pour vous le voilier d'occasion, un Sun Odyssey 34.2.

Difficile d'y apporter une explication objective. Mais il faut bien reconnaître que le Sun Odyssey 34.2, lancé par le chantier Jeanneau en 1997, s'est montré plutôt discret durant toute sa carrière, cinq années d'une production arrêtée en 2002. Cependant, le bilan est plus que positif puisque 952 unités ont été construites contre 983 pour son digne successeur, le Sun Odyssey 35 produit de 2002 à 2007. En fait, et c'est sans doute une erreur ou un fâcheux concours de circonstances, seul un « Quelques bords... » publié dans le numéro 17 de mai 1997, accompagné de la photo de couverture, témoigne dans les numéros de Voile Magazine de l'existence du Sun Odyssey 34.2. C'est dire si l'essai de cet 34.2 d'occasion de 2001, proposé à la vente par la société rochelaise Europen Boat Courtage tombe fort à propos pour rappeler que ce croiseur, dessiné par Jacques Fauroux, était proposé en deux versions, deux et trois cabines. C'est cette dernière, trois cabines complétées par un cabinet de toilette dont nous disposons ainsi que du modèle avec lest le plus profond, 1,70 m contre 1,30 m. Il se compose d'un voile trapézoïdal terminé par une torpille.

UN CARRE AU DESSIN INHABITUEL

D'emblée, une impression se fait jour dès que l'on découvre - ou redécouvre - le Sun Odyssey 34.2 : ses formes tout en rondeurs. Qu'elles s'expriment au niveau de la coque, du cockpit, du rouf et, dans une certaine mesure, sous le pont où, une fois franchi la descente, on est surpris par la disposition du carré inhabituelle sur un croiseur de cette taille et par ses dimensions plutôt généreuses. Concrètement, on est étonné par la présence, face à la cuisine en long, d'un coin repas composé d'une table ovale et d'une banquette pratiquement semi-circulaire. Si l'on prend en compte la petite banquette pouvant se loger sous la table, six personnes peuvent s'installer autour. En revanche, aucun des équipiers ne pourra dormir dans le carré. Les couchettes brillent par leur absence.

On peut - ou pas - apprécier ce type d'organisation devenu aujourd'hui peu courant mais il est évident que les plaisanciers amateurs de bonne chère aimeront la cuisine qui occupe pratiquement tout le côté bâbord. Tout en longueur (2,10 m), elle offre de nombreux rangements. Ils sont constitués de deux placards encadrant un casier à bouteilles, d'équipets ouverts, d'un tiroir à couverts, d'un casier coulissant pour les légumes ainsi que d'un réfrigérateur d'une contenance de 100 litres. Son ouverture par le haut étant intégrée au plan de travail situé sur l'arrière de la gazinière. En face, côté dossier, sans abandonner le domaine du rangement, l'on retrouve le même type de placards. Celui de l'arrière est aménagé façon bar avec rangement à bouteilles et à verres. Quant aux volumes disponibles sous les banquettes, ils font office de coffres sur l'avant.

Atypique par son carré, le 34.2 se distingue également par certains équipements limités au minimum. Nous aurons l'occasion d'en parler, pour ce qui concerne l'accastillage de pont. Sous le pont, cette restriction se traduit par des panneaux ouvrants qui ne sont pas légion. Ainsi n'en avons-nous compté que deux dans le carré : l'un sur le rouf au niveau de la table, l'autre sur ses flancs obliques au-dessus de la table à cartes. Et pour continuer sur le même registre, il faut se contenter d'un seul hublot ouvrant par cabine arrière alors que normalement on en compte deux, voire trois par cabine. Sur le 34.2, situées sous le cockpit, les cabines arrière sont symétriques. Chacune d'entre elles (hauteur sous barrots : 1,85 m) comporte un grand placard à l'entrée équipé d'une étagère, ainsi qu'un équipet courant le long du bordé. La couchette double est grande : 2 m de longueur sur 1,40 m de largeur à la tête mais sans possibilité de ranger de sacs sous le matelas.

UNE COQUE TOUT EN RONDEURS

Vu la longueur impressionnante du carré, il n'y avait pas de miracle à attendre de la cabine avant. Elle pêche par sa couchette double. Pas vraiment en longueur (1,95 m) ni en largeur à la tête (1,63 m), mais en largeur aux pieds (0,25 m). C'est un handicap dès qu'il s'agit de l'utiliser à deux. Plus vraiment si on destine cette troisième cabine au couchage des enfants ou au repos d'un seul équipier. Nous l'avons déjà évoqué, le pont, tout comme la coque, ne peut cacher son penchant pour les formes rondes. C'est vrai pour les oeuvres mortes mais également pour le rouf ou encore le cockpit qui a de bons côtés mais également de moins bons. Par exemple, s'il est légitime d'apprécier la présence de la barre à roue montée sur une colonne, on a surtout la bonne surprise - pour une fois - de ne pas rester bloqué derrière et de pouvoir se déplacer facilement d'avant en arrière. Un bon point donc. Et encore un bon point avec la possibilité de passer aisément du cockpit à la jupe par simple basculement du siège du milieu.

Pour barrer, on n'a que l'embarras du choix. On peut évidemment se tenir debout mais la position la plus confortable consiste à s'asseoir au vent sur l'arrondi du banc, tourné vers l'avant ou, par petit temps, sous le vent, dos calé contre l'hiloire. Cela dit, si le barreur dispose de sa liberté de mouvements, il doit faire appel à ses équipiers pour toute intervention sur les écoutes. Principalement sur celles de génois qui adoptent un circuit lui aussi atypique. GARDE-ROBE La grand-voile et le génois d'origine sont usagés mais globalement en bon état - le génois doit être repris sur la chute (coutures) - Pas de tourmentin

PAS DE MAUVAISE SURPRISE A ATTENDRE

Car, à l'image des panneaux ouvrants intérieurs, on a vraiment l'impression que le chantier Jeanneau a joué sur certains points la carte de l'économie. La preuve, elle tient dans le nombre de winches qui équipent le plan de pont. Deux en tout et pour tout, des Harken 40 ST à deux vitesses, mis au service des écoutes de génois, de l'écoute de GV, des drisses, du hale-bas et des ris. En d'autres termes, dès que l'on navigue sous génois, que l'on a repris l'écoute en utilisant le winch sous le vent, intervenir sur l'écoute de GV ou sur une drisse implique d'utiliser le bloqueur pour libérer le winch. De prime abord, pas évident même si en croisière, il suffirait d'anticiper pour manoeuvrer en toute sérénité.

En tout cas, à la barre le 34.2 affiche le comportement d'un bateau sain. Certes, il pourra mieux faire avec un nouveau jeu de voiles mais il n'y a pas de mauvaise surprise à attendre d'une carène dessinée par Jacques Fauroux ni du mât Sparcraft à deux étages de barres de flèche poussantes tenu par une paire de bas-haubans avant, de galhaubans et d'inters repris sur la même cadène. Enfin, sans vouloir faire de concurrence aux conclusions de notre expert maritime Claude Mettrie qui a examiné sous toutes les coutures, ce 34.2 est en bon état. C'est vrai pour les menuiseries en teck utilisées pour les aménagements où l'on ne relève pratiquement pas de traces d'usure. Mais cela vaut aussi pour tous les équipements du plan de pont. Seules les voiles pourraient être remplacées et complétées par un spi asymétrique. Pour le reste, ce Sun Odyssey 34.2 répond à tous les critères que l'on peut attendre d'un croiseur de 10 mètres. Certes, il faudra composer avec l'accastillage. Manoeuvrer en anticipant. Mais que ce soit au plan de la vie à bord ou de l'agrément sous voiles, ce Jeanneau est à classer au rang des bons crus.

 

Le Sun Odyssey 34.2 en 6 points

  1. La cabine avant et sa penderie à l'entrée. La couchette double mesure 1,95 m de long mais la largeur utile au niveau des pieds est vraiment petite. Seulement : 0,25 m. De grands coffres sont disponibles en soulevant le matelas.
  2. Dans le carré, la hauteur sous barrots passe de 1,90 m au niveau de la descente à 1,80 m sur l'avant. La table de forme ovale mesure 1,30 m de longueur sur 0,80 de large. De grands coffres sont disponibles sous la banquette circulaire.
  3. La cuisine fait 2,10 m de long. Au niveau du plan de travail, l'accès à l'enceinte isotherme.
  4. Les dimensions utiles de la table à cartes sont 0,80 m de long sur 0,55 de profondeur.
  5. La hauteur sous barrots dans le cabinet de toilette est de 1,80 m. Il est tout en lamifié blanc et comporte un placard pour y ranger les trousses de toilette.
  6. Chaque cabine arrière comporte un placard à l'entrée. La couchette double est grande : 2 m de long, 1,40 m de large à tête.

Un article rédigé par Voile Magazine, notre partenaire.


Les annonces liées à cet article

  • 2

    40 000 € HT

    Voir l'annonce
    • Catégorie :

      Voiliers

    • Constructeur :

      JEANNEAU

    • Modèle :

      SUN ODYSSEY 34,2 Q

    • Année : 2002
    • Localisation : Turquie
    • Vendeur : Professionnel

    40 000 € HT

  • 12

    48 568 € (42 950,00 £GB) TTC

    Voir l'annonce
    • Catégorie :

      Voiliers

    • Constructeur :

      JEANNEAU

    • Modèle :

      SUN ODYSSEY 34,2 Q

    • Année : 1999
    • Localisation : LA ROCHELLE Charente Maritime, Royaume-Uni
    • Vendeur : Professionnel

    48 568 € (42 950,00 £GB) TTC

  • 11

    48 568 € (42 950,00 £GB) TTC

    Voir l'annonce
    • Catégorie :

      Voiliers

    • Constructeur :

      JEANNEAU

    • Modèle :

      SUN ODYSSEY 34,2 Q

    • Année : 1999
    • Localisation : Royaume-Uni
    • Vendeur : Professionnel

    48 568 € (42 950,00 £GB) TTC

  • 20

    48 568 € (42 950,00 £GB) TTC

    Voir l'annonce
    • Catégorie :

      Voiliers

    • Constructeur :

      JEANNEAU

    • Modèle :

      SUN ODYSSEY 34,2 Q

    • Année : 2000
    • Localisation : Royaume-Uni
    • Vendeur : Professionnel

    48 568 € (42 950,00 £GB) TTC

  • 20

    50 886 € (45 000,00 £GB) TTC

    Voir l'annonce
    • Catégorie :

      Voiliers

    • Constructeur :

      JEANNEAU

    • Modèle :

      SUN ODYSSEY 34,2 Q

    • Année : 2000
    • Localisation : Grèce
    • Vendeur : Professionnel

    50 886 € (45 000,00 £GB) TTC

  • 10

    42 900 € TTC

    Voir l'annonce
    • Catégorie :

      Voiliers

    • Constructeur :

      JEANNEAU

    • Modèle :

      SUN ODYSSEY 34,2 Q

    • Année : 1999
    • Nb. de personnes max : 8
    • Localisation : LE GRAU DU ROI Gard, France
    • Vendeur : Professionnel

    42 900 € TTC

  • 10

    36 900 € TTC

    Voir l'annonce
    • Catégorie :

      Voiliers

    • Constructeur :

      JEANNEAU

    • Modèle :

      SUN ODYSSEY 34,2 Q

    • Année : 1991
    • Localisation : LE GRAU DU ROI Gard, France
    • Vendeur : Professionnel

    36 900 € TTC

  • 10

    43 000 € TTC

    Voir l'annonce
    • Catégorie :

      Voiliers

    • Constructeur :

      JEANNEAU

    • Modèle :

      SUN ODYSSEY 34,2 Q

    • Année : 2002
    • Nb. de personnes max : 10
    • Localisation : LE GRAU DU ROI Gard, France
    • Vendeur : Professionnel

    43 000 € TTC

Voir plus de bateaux

Retour à la liste

Pourquoi publier votre annonce sur l'argus du bateau ?
Une visibilité maximale
Votre annonce est diffusée sur les supports web, mobile et papier de l'Argus du Bateau ainsi que sur nos sites partenaires.
Votre dépôt d'annonce est gratuit
Publiez gratuitement votre annonce en quelques minutes seulement.
Des options pour vous démarquer
Vendez plus vite en multipliant par 4 la visibilité de votre annonce !

Numéro 88 : Décembre 2018 - Janvier - Février 2019
L'argus du bateau Numéro 88

Décembre 2018 - Janvier - Février 2019 - Trimestriel

Argus du bateau, le magazine

Abonnez-vous et recevez le meilleur des annonces bateaux chez vous tous les trimestres.

S'abonner