Les partenaires de l'Argus du Bateau
  • Site du magazine Moteur Boat
  • Site du magazine Neptune
  • Site de Voile Magazine

Trois questions à… Pascal Marty, expert maritime

07/12/2015

EXPERT MARTY

Quelles sont les missions pour lesquels vous êtes le plus souvent sollicité ?

Mes missions principales concernent la visite des bateaux avant leur achat, pour des voiliers comme pour des bateaux à moteur. Il peut s’agir de d’expertises de pré-achat ou de visites dites de « pré-assurance », cette dernière étant effectuée une fois le bateau acheté ou lors d'un changement de contrat d'Assurance. Les compagnies d’assurances demandent de plus en plus souvent  au propriétaire de leur communiquer un rapport d’expert, pour connaître l’état et la valeur globale du bateau à assurer. Etant expert Près d'une Cour d’Appel, je suis également missionné régulièrement par des juges pour des conflits.

 

L’expertise maritime a-t-elle évoluée depuis 10 ans ? Et dans 10 ans, va-t-elle encore changer ?

Elle a beaucoup évolué depuis une vingtaine d’années, en se spécialisant de plus en plus. On nous demande des réponses techniques de plus en plus  précises, sur tel problème ou sur un type de bateau en particulier. Un expert doit se former de manière permanente pendant toute sa vie professionnelle. Chaque année, je participe au moins à deux ou trois formations professionnelles (en mécanique, en construction avec des chantiers navals ou avec des organismes de formation par exemple en recherches et causes et circonstances d'incendies.

 

Avez-vous noté une évolution des bateaux d’occasion sur ces 30 dernières années ? Quid du comportement des plaisanciers ?

Les bateaux ont beaucoup évolués, surtout dans leur design et leur adaptation à l’utilisation qui en est faite. On navigue peut-être moins mais la vie à bord au mouillage devient proportionnellement très importante par rapport à la navigation pure. La construction a bien évolué et devient de plus en plus cohérente, là encore vis-à-vis du programme de navigation ou de la motorisation. Aujourd’hui, il y a moins de chance de déceler des défauts de construction sur des bateaux modernes, sauf cas particuliers. Les bateaux d'occasion ont plutôt bien évolué en gardant en général un bon état de conservation. L’expérience des plaisanciers n’a pas beaucoup évoluée ; ils attendent par contre beaucoup des institutionnels, de l’assistance et de l’assurance. Ce sont de vrais consommateurs de loisirs, il leur faut une prestation de qualité en retour.

 

 

 

Retour à la liste

Pourquoi publier votre annonce sur l'argus du bateau ?
Une visibilité maximale
Votre annonce est diffusée sur les supports web, mobile et papier de l'Argus du Bateau ainsi que sur nos sites partenaires.
Votre dépôt d'annonce est gratuit
Publiez gratuitement votre annonce en quelques minutes seulement.
Des options pour vous démarquer
Vendez plus vite en multipliant par 4 la visibilité de votre annonce !

Numéro 87 : Septembre - Octobre - Novembre 2018
L'argus du bateau Numéro 87

Septembre - Octobre - Novembre 2018 - Trimestriel

Argus du bateau, le magazine

Abonnez-vous et recevez le meilleur des annonces bateaux chez vous tous les trimestres.

S'abonner