Les partenaires de l'Argus du Bateau
  • Site du magazine Moteur Boat
  • Site du magazine Neptune
  • Site de Voile Magazine

Silic’ One : un bilan très satisfaisant

06/03/2018

AREZAL

Dans le numéro 81 de L’Argus du Bateau, nous vous présentions le Silic’ One et plus particulièrement son application. Dans le numéro 82, nous procédions à une première sortie d’eau. Désormais, l’heure est au bilan après une saison passée à l’eau. 

Souvenez-vous… Fin janvier, nous avions suivi l’application du Silic’ One sur la carène d’un Bénéteau First 31.7. Cette unité fait partie de la flotte de location de Lokavoile, située à la fois à Arzal et à Quiberon. Le bateau a été mis à l’eau dans la foulée (rappelons que le système impose une mise à l’eau un mois maximum après l’application) et fin avril, nous mettions le bateau dans les sangles afin de vérifier l’état de la carène. La première impression était bonne, la carène n’affichant aucune salissure (coquillages, algues, etc.). Le film gras, normal pour toute carène protégée de silicone, se retirait à l’éponge, voire au nettoyeur haute-pression. Quelques semaines plus tard, nous suivions l’application de Silic’ One, cette fois-ci sur un bateau à moteur, en l’occurrence un Ocqueteau Timonier 725 vendu chez Gil Plaisance à Courseulles-sur-Mer. Conclusion : le bilan est positif pour les deux unités.

Des oeuvres vives propres

Aucune trace n’est présente sur le First 31.7, qui a séjourné principalement à Port Haliguen (Quiberon), réputé pour être particulièrement salissant. Mis à part quelques taches, (on en a dénombré quatre ou cinq), détachables du plat de la main, l'ensemble des œuvres vives demeures aussi propre que lors du précédent contrôle. Un léger ragage a été constaté au niveau du saumon et laisse apparaître un peu de primaire Tiecoat. Un simple coup d'éponge et un rinçage à l'eau douce permettront aisément de procéder aux petites reprises au pinceau ou au rouleau. Du côté de l’Ocqueteau Timonier 725, quelques concrétions ont été repérées au-dessus de la flottaison, là où le Silic’ One n’avait pas été appliqué. Idem sur un patin d’un ber, qui n’avait pas été fait lors de la première application. Ce test réussi à Courseules-sur-Mer est particulièrement parlant, car ces concrétions, sortes de balanes, connaissent une croissance importante et anarchique dans les ports du littoral normand. Deauville, Ouistreham et bien d’autres secteurs sont touchés. Il semblerait que ce développement anormal soit dû à des conditions climatiques favorables à ce type de fouling. Le fait que le Silic’ One ait passé le test est plutôt de bon augure…

Retour à la liste

Pourquoi publier votre annonce sur l'argus du bateau ?
Une visibilité maximale
Votre annonce est diffusée sur les supports web, mobile et papier de l'Argus du Bateau ainsi que sur nos sites partenaires.
Votre dépôt d'annonce est gratuit
Publiez gratuitement votre annonce en quelques minutes seulement.
Des options pour vous démarquer
Vendez plus vite en multipliant par 4 la visibilité de votre annonce !

Numéro 87 : Septembre - Octobre - Novembre 2018
L'argus du bateau Numéro 87

Septembre - Octobre - Novembre 2018 - Trimestriel

Argus du bateau, le magazine

Abonnez-vous et recevez le meilleur des annonces bateaux chez vous tous les trimestres.

S'abonner