Les partenaires de l'Argus du Bateau
  • Site du magazine Moteur Boat
  • Site du magazine Neptune
  • Site de Voile Magazine

Owatrol Marine Strip : pour un décapage sans effort

17/10/2016

OWATROL DECAP

La gamme Owatrol Marine a vu le jour en 2015. Cette dernière bénéficie de l’expérience que son fabricant, Durieu, possède en matière de produits d’entretien depuis plus de 70 ans. Nous avons testé un des produits de la gamme – le Marine Strip –, un décapant peinture à l’efficacité redoutable.

Durieu est notamment connu dans le milieu du bâtiment et des grandes surfaces de bricolage pour ses produits phares, comme le Transyl (un dégrippant créé en 1923 !) ou les fameux D.1 et D.2, destinés à l’entretien et à la protection du teck et autres essences spécifiques à la plaisance. Fort de cette expérience, le groupe a décidé de se lancer dans le secteur du nautisme avec, à ce jour, une trentaine de produits. L’offre est telle qu’elle couvre à peu près tout le spectre des utilisations possibles à bord d’un bateau, mais aussi tous les supports (métaux, gel-coat, bois, PVC, etc.). Parmi ces produits, nous nous sommes arrêtés sur l’un d’entre eux, le Marine Strip, un décapant destinés à retirer les peintures, antifouling et autre vernis. Notre test a été réalisé sur un échantillon de bois (le produit s’utilise sur tous les supports sans les dégrader : bois, métal, gel-caot) recouvert de huit couches de peintures.

Produit à base de gel

Pour coller à toutes les surfaces, même verticales, le produit est formulé (base aqueuse, sans solvant) en gel. Il est capable, comme nous le prouve notre test, d’éliminer plusieurs couches en une seule fois. Il n’attaque pas les plastiques, ni les caoutchoucs ou les enduits synthétiques. Côté application, rien de très compliqué : après avoir recouvert la surface de Marine Strip (avec un pinceau nylon ou une brosse à encoller le papier), il suffit de laisser agir environ 1 heure par couche de peinture à décaper. Dans le cas de l’antifouling, le temps d’action est plus long (12 heures minimum). L’idéal est de passer le produit le soir et de laisser agir une nuit complète pour retirer le produit le lendemain. Là encore, rien de très compliqué, puisque c’est à l’eau que l’on procède. Il faut rincer à grande eau, chaude de préférence pour faciliter l’élimination du revêtement, et en s’aidant d’une brosse. C’est la raison pour laquelle le Marine Strip ne convient pas aux intérieurs (dans ce cas, le fabricant recommande le DSP 800, aux mêmes effets mais qui se présente sous la forme d’un « décapant à sec ». Ce dernier conviendra également pour les PU, époxy et autres bi-composants.

http://owatrol.com/

 

Notre verdict :

Contrairement à de nombreux décapants, le Marine Strip s’élimine à l’eau et sans aucun besoin de gratter. Un vrai plus pour l’opérateur chargé de retirer l’antifouling. Ceux qui ont déjà gratté la carène de leur bateau savent ô combien s’est une opération fastidieuse. Son efficacité est de 100 % sur notre échantillon en bois.

 Le test :

Utilisation : *****

Efficacité : *****

Prix : ****

 

A savoir...

Rendement : 4m2/litre

Application : pinceau ou brosse

Température d’application : +5 à +35°C

Temps d’action : entre 1 heure et 12 heures

Rinçage : eau

Nettoyage du matériel : eau

 

 

Retour à la liste

Pourquoi publier votre annonce sur l'argus du bateau ?
Une visibilité maximale
Votre annonce est diffusée sur les supports web, mobile et papier de l'Argus du Bateau ainsi que sur nos sites partenaires.
Votre dépôt d'annonce est gratuit
Publiez gratuitement votre annonce en quelques minutes seulement.
Des options pour vous démarquer
Vendez plus vite en multipliant par 4 la visibilité de votre annonce !

Numéro 88 : Décembre 2018 - Janvier - Février 2019
L'argus du bateau Numéro 88

Décembre 2018 - Janvier - Février 2019 - Trimestriel

Argus du bateau, le magazine

Abonnez-vous et recevez le meilleur des annonces bateaux chez vous tous les trimestres.

S'abonner