Les partenaires de l'Argus du Bateau
  • Site du magazine Moteur Boat
  • Site du magazine Neptune
  • Site de Voile Magazine

Marché du nautisme : quel bilan 10 ans après la crise ?

05/09/2018

FIN BILAN 2018

Comme tous les ans à la veille des salons d’automne, la Fédération des industries nautiques (FIN) organisait un point presse. Ce rendez-vous de la rentrée permet traditionnellement de faire un bilan de l’état du marché de la plaisance. Cette année est particulièrement marquante, puisque dix ans se sont écoulés après la crise de 2008 qui n’a évidemment pas épargné la plaisance. « Il aura fallu 10 ans pour effacer la crise », précise Yves Lyon-Caen, président de la FIN. En effet, la filière nautique (dans son ensemble, tous métiers confondus) a retrouvé le niveau de 2008.

Des emplois à la hausse

Côté emplois, le niveau ante-crise est même dépassé avec près de 41 500 salariés pour le secteur, répartis à travers 5 468 entreprises. Mais ce qui tire le marché vers le haut, c’est toujours le développement à l’international. En 2008/2009, l’export représentait 62% du chiffre d’affaire de la filière alors qu’aujourd’hui, il atteint 75,1% ! Au-delà de la qualité de leurs produits, les entreprises françaises ont profité de la chute du marché italien. Un essai transformé et qui a permis d’exporter en premier lieu vers les autres pays européens, mais aussi vers le marché nord-américain. Concernant les ventes de bateaux neufs sur le marché français, la reprise est là, mais reste fragile, avec +1%, voile et moteur confondus. Les immatriculations de bateaux à moteur neuf augmentent de +3% tandis que celles des voiliers chutent de -5%.

La prédominance du moteur 4-temps

Des chiffres décevants car il faut les mettre en perspective avec ceux de 2016-2017 qui avaient été meilleurs (+9%). Globalement, le marché de la voile reste morose (sauf pour les plus de 10 mètres dont les ventes restent dynamiques et les catamarans). Les bateaux à moteur bénéficient de la croissance des hors-bord. Le secteur de l’occasion reste sur la même trajectoire, avec une relative stabilité. Les volumes sont à peu de chose près les mêmes, avec 61 783 mutations de propriétés (en 2016/2017) contre 62 659 le millésime précédent. Enfin, du côté des moteurs hors-bord, la prédominance du 4-temps est totale, avec 16 826 modèles vendus cette année (toutes puissances confondues) contre 510 hors-bord 2-temps.

Retour à la liste

Pourquoi publier votre annonce sur l'argus du bateau ?
Une visibilité maximale
Votre annonce est diffusée sur les supports web, mobile et papier de l'Argus du Bateau ainsi que sur nos sites partenaires.
Votre dépôt d'annonce est gratuit
Publiez gratuitement votre annonce en quelques minutes seulement.
Des options pour vous démarquer
Vendez plus vite en multipliant par 4 la visibilité de votre annonce !

Numéro 87 : Septembre - Octobre - Novembre 2018
L'argus du bateau Numéro 87

Septembre - Octobre - Novembre 2018 - Trimestriel

Argus du bateau, le magazine

Abonnez-vous et recevez le meilleur des annonces bateaux chez vous tous les trimestres.

S'abonner