Les partenaires de l'Argus du Bateau
  • Site du magazine Moteur Boat
  • Site du magazine Neptune
  • Site de Voile Magazine

Le nettoyage des fonds de cale

18/07/2017

FONDS DE CALE KERBOAT SERVICES

Souvent oubliés par le plaisancier, les fonds de cale ne doivent pas être négligés. Ne serait-ce que pour la proximité du moteur et les odeurs de gasoil ou d’essence. Nous avons suivi une opération un peu particulière, avec Julien Touzé, agent Kerboat Services à Saint-Malo : plus de soixante litres d’eau sale et d’huile devaient être extraits de la cale !

Julien Touzé, de Kerboat Services Saint-Malo l’explique d’emblée : « il n’y a pas de recette miracle si ce n’est procéder par étapes. Une journée de travail aura été nécessaire. » Nous voilà prévenu… D’ailleurs, les photos du sinistre sont éloquentes. Mais comment en est-on arrivé là ? « Les raisons de ce problème sont un combiné de facteurs, explique Julien Touzé. D’abord, un problème de fuite d’huile, associé au temps qui passe, à l’eau de pluie et aux mouvements puis au grutage du bateau qui n’ont fait qu’empirer la situation. » La cale moteur de ce timonier devait donc être entièrement nettoyée. Au préalable, le moteur devait être retiré par le chantier. Les surfaces de la zone de travail (cockpit, terre-plein, etc.) ont été protégées à l’aide de cartons. Il faut également prévoir un bac de récupération d’huile et un bac de récupération des eaux polluées. Enfin, l’équipement personnel est indispensable (protections personnelles : combinaison, bottes, gants, masque, lunettes, etc.). Après la première étape, un nettoyage des outils est nécessaire. Il faut également changer les cartons de protection. L’objectif est de retrouver un espace de travail propre pour pouvoir commencer la seconde étape. Cette dernière consiste à aspirer tous les résidus d’huile, d’eau et autres corps gras dans les fonds et les zones inaccessibles. « J’ai utilisé un aspirateur eau et poussière avec un bac plastique. Attention, prévoir un ancien filtre et de bien nettoyer l’aspirateur en fin d’exercice. » On vaporise ensuite un dégraissant ménager (type lessive Saint-Marc) ou industriel (nettoyant auto). Le cas échéant, saupoudrer le nettoyant puis frotter à la brosse et à l’eau. « Il faut ensuite écoper, puis aspirer les eaux et sécher l’intégralité des surfaces à la microfibre. Un dégraissant « cales et moteur » est ensuite vaporisé sur tous les éléments et surfaces, puis on laisse agir. Un dernier séchage est effectué à la microfibre.

 

Etape par étape

Comment se débarrasser de l’huile ?

1. Ecoper l’huile : faire un premier passage en surface (l’huile étant plus légère que l’eau) pour récupérer le maximum de corps gras.

2. Ajouter un seau, puis écoper l’huile une seconde fois. Cette fois essayer de retirer le maximum de liquides

3. Utiliser un « dispersant », ajouter à nouveau de l’eau, le but étant qu’à chaque passage le maximum huile se mette à flotter, puis évacuer le maximum de liquide (toujours à l’écope).

4. Passer à la raclette (type raclette pour nettoyer les vitres) l’ensemble des fonds et concentrer l’huile dans la zone la plus basse. Ecoper.

5. Répéter l’opération dispersant, eau, raclette écope.

Retour à la liste

Pourquoi publier votre annonce sur l'argus du bateau ?
Une visibilité maximale
Votre annonce est diffusée sur les supports web, mobile et papier de l'Argus du Bateau ainsi que sur nos sites partenaires.
Votre dépôt d'annonce est gratuit
Publiez gratuitement votre annonce en quelques minutes seulement.
Des options pour vous démarquer
Vendez plus vite en multipliant par 4 la visibilité de votre annonce !

Numéro 87 : Septembre - Octobre - Novembre 2018
L'argus du bateau Numéro 87

Septembre - Octobre - Novembre 2018 - Trimestriel

Argus du bateau, le magazine

Abonnez-vous et recevez le meilleur des annonces bateaux chez vous tous les trimestres.

S'abonner