Les partenaires de l'Argus du Bateau
  • Site du magazine Moteur Boat
  • Site du magazine Neptune
  • Site de Voile Magazine

Le bon usage du freinfilet

22/04/2017

Freinfilets

Les vis présentent un inconvénient. Elles sont sensibles aux vibrations et ont tendance à se desserrer au bout d'un certain temps. Un problème de taille sur nos bateaux. Plus encore lorsqu'ils sont à moteur et où les sauts de vagues mettent à mal toutes ces fixations. Elles sont nombreuses à bord sur les balcons, ridoirs, enrouleurs mais aussi sur les parebrises... Pour freiner une visserie, se débarrasser des systèmes écrou/contre écrou ou tout simplement arrêter un filetage, les freinfilets trouvent à bord toute leur utilité.

Insensible à l'eau de mer

L'eau de mer ne leur fait pas peur et on peut même s'en servir sur des manilles immergées et se passer ainsi du fil de fer qui évite le desserrage de la tige filetée. Une des raisons de cette efficacité sous-marine réside dans le fait que le freinfilet supprime les effets de couples galvaniques entre l'inox et l'aluminium et protège de la corrosion grâce à un film étanche. D'une manière générale, leur adhérence évite d'avoir à serrer trop fort et de déformer le filetage ou la vis elle-même. Les freinfilets sont commercialisés selon leur résistance : faible, moyenne et forte. On les trouve conditionnés sous forme liquide en flacon ou en stick, comme un bâtonnet de colle. Evitez autant que possible les produits à résistance faible dans la plaisance, car ils seront peu efficaces. Les moyens représentent un bon compromis. Ils pourront être desserrés ensuite, le plus souvent à l'aide d'un outil.

A utiliser avec précaution


Quant aux freinfilets forts, ils seront à utiliser avec précaution, car une fois secs, il est impossible de le desserrer. L'utilisation à proprement parlé n'est guère compliquée. Un dégraissage des pièces est parfois nécessaire. L'application ne nécessite que gouttes et il faut éviter d'y toucher pendant le séchage. Bon à savoir : les freinfilets sont inefficaces sur le plastique. Il faut compter environ 2 heures à 22°C pour que la prise soit optimale. Mais pour que la polymérisation soit réellement efficace, 24 heures sont nécessaires. On trouve deux marques sur le marché : Loctite, dont la gamme fournie propose les trois résistances et les deux conditionnements et le Penloc, chez Eleco Produits, qui offre également trois résistances.

Retour à la liste

Pourquoi publier votre annonce sur l'argus du bateau ?
Une visibilité maximale
Votre annonce est diffusée sur les supports web, mobile et papier de l'Argus du Bateau ainsi que sur nos sites partenaires.
Votre dépôt d'annonce est gratuit
Publiez gratuitement votre annonce en quelques minutes seulement.
Des options pour vous démarquer
Vendez plus vite en multipliant par 4 la visibilité de votre annonce !

Numéro 87 : Septembre - Octobre - Novembre 2018
L'argus du bateau Numéro 87

Septembre - Octobre - Novembre 2018 - Trimestriel

Argus du bateau, le magazine

Abonnez-vous et recevez le meilleur des annonces bateaux chez vous tous les trimestres.

S'abonner