Les partenaires de l'Argus du Bateau
  • Site du magazine Moteur Boat
  • Site du magazine Neptune
  • Site de Voile Magazine

L’abécédaire du compas

25/06/2018

COMPAS PLASTIMO 2

Impossible de perdre le nord grâce à lui. Le compas demeure un outil indispensable à bord. A l’heure du GPS et de l’omniprésence de l’électronique dans nos bateaux, on pourrait le croire obsolète. Il n’en est rien ! Nous nous sommes rendus à Lorient chez Plastimo, fabricant français de compas et spécialiste de cet équipement depuis 40 ans, pour en savoir un peu plus.

 

A comme Anatomie

Un compas se compose de trois grandes parties : l’équipement magnétique, la cellule et les périphériques (habillage, capot, vis, etc.). C’est dans l’équipement magnétique que se situe le saphir, la pièce la plus solide du compas. Elle doit être d’une résistance absolue, car elle est la plus sollicitée, puisqu’en perpétuel mouvement. En fait, un compas ne bouge pas ; c’est le bateau autour qui bouge. La cellule, qui intègre l’équipement magnétique, est remplie de liquide, en l’occurrence un pétrole modifié que l’on laisse dégazer.

 

C comme Compensation

Même si peu de navigateurs le savent, un compas se compense. Une vis d’accès permet d’effectuer ce réglage. On peut se servir d’un compas de relèvement pour vérifier si le cap est le même sur son compas de route. Plusieurs éléments peuvent perturber un compas, et plus particulièrement sur un bateau à moteur : les moteurs des essuie-glaces, les haut-parleurs de la radio, et d’une manière générale, les aimants. Lors de l’achat d’un bateau neuf, vérifiez auprès du chantier ou du concessionnaire si l’opération de compensation a été effectuée dans les règles de l’art.

 

E comme Economie d’énergie

Chaque jour, les LED gagnent un peu plus de terrain dans nos maisons et nos bateaux, et il n’y a pas de raison pour que les compas y échappent. D’autant que les économies d’énergie réalisées sont considérables (même si le compas n’est pas le poste le plus énergivore du bord, on s’en doute). Chez Plastimo, qui commercialise une trentaine de modèles, on annonce 70% d’économie d’énergie réalisées grâce aux LED. La transition entre les modèles à ampoules et modèles à LED s’est effectuée en douceur depuis 2014. Le SAV est bien évidemment assuré pour les anciens compas dotés d’ampoules 12V.

 

M comme Mixte

De plus en plus de compas ont une compatibilité entre ceux destinés aux voiliers et bateaux à moteur. Ce tour de force pourrait sembler anodin, mais dans la réalité, cela est plus compliqué qu’il n’y paraît. En fait, il faut que le compas soit conçu pour fonctionner face à la gîte importante des voiliers tout en étant résistants aux vibrations et chocs que l’on rencontre à bord des bateaux à moteur.

 

N comme Nettoyage

Rien de très compliqué de ce côté-là… Il faut surtout éviter les solvants. Les dômes sont traités anti-rayures et anti-UV. Les fabricants recommandent d’utiliser un produit neutre et une microfibre. Enfin, il faut savoir que des bulles dans le liquide ou des rayures à l’extérieur n’auront pas d’incidences sur le fonctionnement du compas.

 

R comme Rose

Plusieurs types de roses cohabitent. Elles peuvent être coniques ou plates, cela dépend de la position du barreur ou du pilote à bord. Une rose plate permet une lecture du compas en surplomb. Un modèle conique sera plus adapté pour une lecture face au compas ou de côté. Il existe une variante, notamment pour les voiliers : les modèles de compas (avec rose conique) à cloison qui conviennent notamment pour les bateaux dotés de barres franches. Si le futur acquéreur a plusieurs possibilités esthétiques au moment du choix (type de rose, de taille, de couleur…), il devra surtout vérifier quel type de montage est le plus adapté à bord, en fonction de son type de navigation.

 

S comme Solas Med

Certains modèles de compas peuvent afficher la mention Solas Med. Il s’agit d’une norme qui indique que le compas est compatible pour un usage professionnel (marine marchande, pêche, bateaux pilotes, Marine Nationale, etc.). Pour la plaisance, une norme ISO suffit.

 

U comme Universel

Tous les ans, Plastimo bascule plusieurs modèles présent à son catalogue en « universel ». Explications… Auparavant, on comptait 3 zones (A, B et C) pour lesquelles un compas était conçu. La zone A correspondait en gros à l’hémisphère nord, la zone B à une partie de l’hémisphère sud. Quant à la zone C, elle concernait principalement l’Océanie, l’Antarctique. Désormais, plus besoin de se poser la question de savoir pour quelle zone votre compas est compatible. Un modèle « universel » est plus simple pour les chantiers et les loueurs qui n’ont plus besoin que d’une seule référence et ne se posent plus la question de savoir où le bateau naviguera.

Retour à la liste

Pourquoi publier votre annonce sur l'argus du bateau ?
Une visibilité maximale
Votre annonce est diffusée sur les supports web, mobile et papier de l'Argus du Bateau ainsi que sur nos sites partenaires.
Votre dépôt d'annonce est gratuit
Publiez gratuitement votre annonce en quelques minutes seulement.
Des options pour vous démarquer
Vendez plus vite en multipliant par 4 la visibilité de votre annonce !

Numéro 87 : Septembre - Octobre - Novembre 2018
L'argus du bateau Numéro 87

Septembre - Octobre - Novembre 2018 - Trimestriel

Argus du bateau, le magazine

Abonnez-vous et recevez le meilleur des annonces bateaux chez vous tous les trimestres.

S'abonner