Les partenaires de l'Argus du Bateau
  • Site du magazine Moteur Boat
  • Site du magazine Neptune
  • Site de Voile Magazine

Hempel SilicOne : l’antifouling à la silicone

08/12/2016

HEMPEL SILIC ONE

Développé par Hempel, ce nouvel antifouling à la silicone est une alternative intéressante et surtout écologique aux peintures biocides traditionnelles. Face à une réglementation de plus en plus drastique, les fabricants de peintures antifouling doivent s’adapter. La silicone est une alternative développée par Hempel avec son SilicOne. Formulée sans biocides et sans cuivre, ce nouveau produit se compose de silicone et d’hydrogel (des polymères ajoutés à la peinture qui forment une barrière invisible entre le support et l’eau). Il convient à la fois aux bateaux à moteur (qu’ils soient à carène planante, semi-planante ou à déplacement) et aux voiliers (à la manière d’un antifouling semi-érodable) et offre en finition une surface antiadhésive lisse. Facile à nettoyer, il convient à toutes les surfaces, excepté le bois. Concrètement, grâce à l’hydrogel, les micro-organismes considèrent la carène comme un liquide et sont incapables de s’y fixer. Avantage : le nettoyage du SilicOne est simple. Pour les bateaux à moteur qui naviguent au-delà de 20 nœuds, il n’y a rien faire, puisque le système est auto-nettoyant.

Une vitesse plus faible

Pour ceux dont la vitesse est plus faible (voiliers et bateaux à moteur à carène à déplacement), le revêtement peut être nettoyer aussi souvent que nécessaire, notamment pour éviter les frictions et conserver une glisse optimale. La surface peut alors se nettoyer à l’éponge ou au chiffon (puis rincer à l’eau claire) ou à l’aide d’un jet d’eau douce à haute pression (veillez cependant à ne pas approcher la buse trop près). Si le nettoyage est simple, l’entretien l’est tout autant. Le fabricant recommande d’appliquer une fois par an une nouvelle couche pour préserver le système. Si le bateau est resté à terre pendant plus d’un mois, il faut alors le laver avec du savon et appliquer une nouvelle couche de SilicOne avant la remise à l’eau. Si le bateau reste à l’eau toute l’année, il n’est pas nécessaire d’appliquer une nouvelle couche. Toutefois, un nettoyage plus fréquent peut s’imposer. Seule une question demeure : étant à base de silicone, le SilicOne est-il fragile ? Le fabricant explique que si vous grattez avec un ongle, la silicone peut sembler mécaniquement faible. Mais si la force est appliquée sur une plus grande surface (on imagine un pare-battage, par exemple), alors la silicone offre une grande résistance aux chocs. Côté prix, comptez 87 € pour le primaire (2,25 l), 29 € pour le Tiecot (0,75 l) et 57 € pour le Silicone (0,75 l).

 

Du côté de l’application

Pour une adhérence optimale, le fabricant recommande l’utilisation d’un primaire, en l’occurrence le Hempel Light Primer, suivi d’une couche de Hempel Tiecoat (une sous-couche qui doit être appliquée sur toute la surface et sur une épaisseur de film humide de 100 microns). Le SilicOne peut alors être appliqué ; deux couches sont nécessaires. Pour les applications suivantes, une couche est suffisante. Le bateau peut être remis à l'eau au plus tôt après 24 heures et au plus tard avant un mois. Les pinceaux plats ou rouleaux à laine sont recommandés pour l'application du primaire et de la couche de finition et sont lavables à l'eau. Le pouvoir couvrant du SilicOne annoncé par le fabricant est de 6m²/l et celui du Tiecoat de 9m²/l. Deux coloris sont disponibles : noir ou rouge. A 20°C, l’intervalle de recouvrement est de 4 heures minimum et 78 heures maximum après le Light Primer. Si cet intervalle est dépassé, une nouvelle couche de Light Primer doit être appliquée. Quant à la peinture, elle peut être utilisée jusqu’à une heure après ouverture de la boîte. Le produit étant sensible à l’humidité, il faut veiller à n’ouvrir la boîte qu’au moment de l’utilisation. A 20°C, il faut au minimum 8 heures et 48 heures maximum après l’application du Tiecoat. Il faut attendre 16 heures entre la première et la deuxième couche de SilicOne. Dans tous les cas, la température d’application ne doit pas être inférieure à 10°C.

  • Sur les surfaces non traitées (neuve) : nettoyer avec un détergent (pour déglacer la surface) puis poncer avec un papier de verre sec. Nettoyer ensuite à l’eau douce et laisser sécher. Quatre couches de Light Primer doivent être appliquées, en respectant enter chaque couche l’intervalle préconisée par le fabricant.
  • Sur les surface déjà traitées : il convient de retirer toutes les couches précédentes d’antifouling, jusqu’au revêtement époxy. Nettoyer à l’eau et laisser sécher. Appliquer ensuite une couche de Light Primer.

Retour à la liste

Pourquoi publier votre annonce sur l'argus du bateau ?
Une visibilité maximale
Votre annonce est diffusée sur les supports web, mobile et papier de l'Argus du Bateau ainsi que sur nos sites partenaires.
Votre dépôt d'annonce est gratuit
Publiez gratuitement votre annonce en quelques minutes seulement.
Des options pour vous démarquer
Vendez plus vite en multipliant par 4 la visibilité de votre annonce !

Numéro 87 : Septembre - Octobre - Novembre 2018
L'argus du bateau Numéro 87

Septembre - Octobre - Novembre 2018 - Trimestriel

Argus du bateau, le magazine

Abonnez-vous et recevez le meilleur des annonces bateaux chez vous tous les trimestres.

S'abonner