Les partenaires de l'Argus du Bateau
  • Site du magazine Moteur Boat
  • Site du magazine Neptune
  • Site de Voile Magazine

Entretenir son gilet de sauvetage

23/08/2017

1agilet

D'abord, sachez qu'il n'y a aucune obligation en matière de révision des gilets de sauvetage automatique. Mais le bon sens doit prévaloir et il n'est pas question de faire l'impasse sur un matériel de sécurité... Une révision complète par un shipchandler coûte environ 15 €. Les fabricants de gilets recommandent une révision annuelle. Bien évidemment, cette opération peut être effectuée par vos soins. Il faudra commencer par changer la bouteille de CO2 (en vente chez tous les shipchandlers, environ 10 €). En plus de la bouteille, il faut impérativement vérifier l'état du mécanisme de déclenchement. Il en existe trois types sur le marché. Le premier, manuel, est constitué d'un poinçon qui perfore l'opercule de la bouteille de gaz. Si c'est le système de votre gilet, seule la languette de plastique qui sert de sécurité sera à changer. Le second, à déclenchement automatique, est actionné par une pastille sensible à l'eau de mer et qui va se dissoudre au contact de celle-ci. Cette cartouche est à changer tous les ans. Le troisième, appelé « Hammar » (du nom du fabricant suédois) est également à déclenchement automatique mais la fréquence de changement est plus longue (cinq ans). Pour faciliter les choses, un témoin indique l'état du système : vert, c'est bon, rouge, c'est à changer. Le système Hammar se gonfle lorsque la membrane du mécanisme se trouve face à une certaine pression. Quel que soit le mécanisme, tous sont vendus en kit chez les shipchandlers. Leur prix (avec bouteille) tourne aux alentours de 10 € pour le système manuel, de 25 € pour le système avec pastille ou cartouche de sel et de 45 € pour le système Hammar. Enfin, dernier conseil avant de reprendre la mer, vérifiez que votre gilet ne fuit pas. Faites un test : gonflez-le par l'embout et laissez-le ainsi pendant 10 heures. Si passé ce délai, il n'a pas perdu d'air, c'est que la vessie est en bon état. N'hésitez pas à jeter un coup d'œil aux coutures et aux sangles. Enfin, pendant votre saison de navigation, pensez à le rincer à l'eau douce après chaque utilisation.

Retour à la liste

Pourquoi publier votre annonce sur l'argus du bateau ?
Une visibilité maximale
Votre annonce est diffusée sur les supports web, mobile et papier de l'Argus du Bateau ainsi que sur nos sites partenaires.
Votre dépôt d'annonce est gratuit
Publiez gratuitement votre annonce en quelques minutes seulement.
Des options pour vous démarquer
Vendez plus vite en multipliant par 4 la visibilité de votre annonce !

Numéro 88 : Décembre 2018 - Janvier - Février 2019
L'argus du bateau Numéro 88

Décembre 2018 - Janvier - Février 2019 - Trimestriel

Argus du bateau, le magazine

Abonnez-vous et recevez le meilleur des annonces bateaux chez vous tous les trimestres.

S'abonner