Les partenaires de l'Argus du Bateau
  • Site du magazine Moteur Boat
  • Site du magazine Neptune
  • Site de Voile Magazine

Cosméticar : Après l’auto, le bateau !

20/07/2017

COSMETICAR 2017

Le spécialiste du lavage automobile se développe dans le secteur de la plaisance, avec comme caractéristique, le lavage sans eau… ou presque !

Leader depuis 12 ans dans le secteur du lavage automobile, Cosméticar compte aujourd’hui plus de soixante franchises. La société s’attaque désormais aux bateaux avec le même principe : limiter l’utilisation de l’eau. En effet, pour un bateau, 3 litres d’eau suffisent (contre une centaine pour un bateau habituellemenbt), ces derniers servant avant tout pour diluer et non laver. Les opérateurs Cosméticar sont bien évidemment capables de laver intérieurs et extérieurs. Leur matériel consiste en pulvérisateurs, micro-fibres, pinceaux et brosses… A cela s’ajoute 5 produits (annoncés biodégradables), capables de tout faire (polyester, inox, sellerie, etc.). « Il s’agit de nettoyage et non de rénovation, et ce, sur des voiliers ou des bateaux à moteur », précise Steve Barbey, l’agent Cosméticar qui rayonne dans la région de Toulon. Nous l’avons suivi à bord d’un Sea Ray, hiverné sans protection, donc très sale.

Une économie d'eau

Ce genre de lavage permet évidemment d’obtenir une unité esthétiquement propre et sur laquelle il est agréable de naviguer, mais est également un net avantage en cas de revente. L’extérieur aura nécessité une matinée (de 9h à 14h, soit 300 €). Quant à l’intérieur, une journée aura été nécessaire (de 7h à 18h, soit 570 €). La facturation se fait à la prestation (et non au forfait) ; un devis étant toujours établi avant. « Autant le principe du forfait est possible dans le secteur de l’automobile, autant c’est plus délicat pour les bateaux », annonce Steve Barbey. « Pour un modèle identique, on peut avoir deux types de salissures différentes. Donc deux prix différents. » Le facteur temps y est pour beaucoup, notamment à l’intérieur (équipements, bouées, gilets, fonds de coffres, équipets, WC, lavabos, etc.). Les agents Cosméticar se déplacent avec un camion équipé et n’importe où, même lorsqu’il n’y a pas d’eau, puisqu’ils embarquent des bidons selon leurs besoins. A ce jour, parmi les franchisés « auto », certains ont déjà ajouté à leur carte le bateau, comme dans le Var, mais aussi à La Rochelle, Perpignan, etc.

- www.cosmeticar.fr

- pour la région toulonnaise, Steve Barbey (Tél. : 06 62 50 64 63).

 

Cinq produits pour tout faire

Cosméticar a développé une gamme de produits destinés aux opérateurs. Si pour l’auto, on en compte sept, en plaisance, cinq suffisent.

- D10 : (pour dilution à 10%). On utilise 50 cl de produit pour 4,5 litre d’eau. Il est utilisé pour les taches légères.

- D30 : (idem que le D10, mais avec une dilution à 30%). Soit 1.5 l de produit pour 3,5 litre d’eau. Il est utilisé pour les taches plus récalcitrantes.

- Produit vitres.

- Express extérieur (pour raviver la brillance, notamment de la coque).

- Prélavage (spécial bateau).

Retour à la liste

Pourquoi publier votre annonce sur l'argus du bateau ?
Une visibilité maximale
Votre annonce est diffusée sur les supports web, mobile et papier de l'Argus du Bateau ainsi que sur nos sites partenaires.
Votre dépôt d'annonce est gratuit
Publiez gratuitement votre annonce en quelques minutes seulement.
Des options pour vous démarquer
Vendez plus vite en multipliant par 4 la visibilité de votre annonce !

Numéro 87 : Septembre - Octobre - Novembre 2018
L'argus du bateau Numéro 87

Septembre - Octobre - Novembre 2018 - Trimestriel

Argus du bateau, le magazine

Abonnez-vous et recevez le meilleur des annonces bateaux chez vous tous les trimestres.

S'abonner