Les partenaires de l'Argus du Bateau
  • Site du magazine Moteur Boat
  • Site du magazine Neptune
  • Site de Voile Magazine

Bien manger à bord, c’est possible !

10/11/2015

LYOPHILISE A BORD

Cuisiner en bateau n’est pas toujours évident. Manque de place, de temps ou tout simplement de courage. Heureusement, des solutions existent. Parmi celles-ci, les plats cuisinés à embarquer dont la durée de conservation atteint les trois ans. C’est bon et simple, alors pourquoi se priver ?

Spécialiste du repas lyophilisé, la société Lyophilisé & Co propose toute une gamme de produits que nous avions d’ailleurs présentés dans notre numéro 69 de L’Argus du Bateau. Lyophilisé & Co, basé à Lorient, avitaille logiquement de nombreux coureurs ou équipages de la plupart des courses au large (Volvo Ocean Race, Vendée Globe, Jacques Vabre, Route du Rhum, Figaro, etc.). Mais devant la demande sans cesse croissante de ces marins d’embarquer également des repas non lyophilisés (qu’ils surnomment souvent et à tort, « repas sous vide »), Lyophilisé & Co a décidé de se mettre en chasse de ces fameux produits. Ces repas à embarquer sont en réalité des plats cuisinés stérilisés, comme les fameux bocaux, sauf qu’ils sont conditionnés en sachet individuel. Ce type de conditionnement permet d’ailleurs un meilleur stockage mais aussi un gain de poids (toujours recherché à bord de nos bateaux) par rapport aux bocaux. Ce type de conservation permet surtout de mieux préserver les goûts, les valeurs nutritionnelles et la consistance des plats car le procédé de stérilisation n'a pas besoin de monter trop haut en température pour atteindre la stérilisation, contrairement aux contenants plus épais comme les bocaux.

De quoi améliorer le quotidien à bord

Résultat des courses, Lyophilisé & Co a regroupé un certain nombre de recettes fabriquées par des producteurs de plats cuisinés qui fournissent habituellement les restaurants et les traiteurs. Au menu, on peut désormais trouver du bœuf-carottes, des filets de volailles au curry vert et au lait de coco, du rougail saucisse, du poulet au riz complet et son lard, etc. Bref, de quoi améliorer le quotidien pour les coureurs qui désormais embarquent en complément ou à la place des repas lyophilisés ces nouveaux produits. Ces derniers se destinent aussi à tous les plaisanciers qui en ont assez du traditionnel sandwich jambon beurre lors de sorties à la journée, ou pour ceux qui embarquent plus longtemps pour des croisières de quelques jours. Bonne nouvelle : ces repas tout prêts se conservent très longtemps, généralement trois ans, et ce, sans conservateur. Toutes ces recettes sont maintenant disponibles pour le grand public via le site www.lyophilise.fr. Nous avons testé quelques-unes des recettes proposées par cette société, non seulement pour vérifier la qualité gustative des produits, mais aussi pour découvrir si leur mise en œuvre était aussi simple que cela était annoncé. En effet, ça l’est. Quelques centilitres d’eau chaude suffisent ! Quant au goût, il faut bien avouer qu’il est aussi bon que celui des recettes que l’on décide de cuisiner soi-même à bord. Alors, pourquoi hésiter ?

Lyophilisé, déshydraté, appertisé… Les mots pour le dire

Le lyophilisé, se sont des repas secs, séchés à froid, nécessitant un rajout d'eau (chaude ou froide en fonction des recettes). Son gros avantage réside au niveau des valeurs nutritives, intégralement préservées jusqu’à 99% mais aussi son poids, bien plus léger (jusqu'à 4 à 5 fois plus léger qu’un repas équivalent non lyophilisé). Il ne faut pas confondre le lyophilisé avec le déshydraté dont le principe de fabrication est un séchage par le chaud. Les plats cuisinés (présentés dans ce dossier) sont des plats appertisés, stérilisés à chaud, comme faisait nos grand-mères avec leurs bocaux, sauf qu’ici, ces plats sont conditionnés en sachet individuel, comme les lyophilisés. La température monte à 100°C à cœur du produit. Avantage des sachets, contrairement aux bocaux : on arrive plus rapidement à 100°C à cœur, donc on abîme moins les aliments au moment de monter en température. L’autre différence avec les lyophilisés, c’est qu’il n’y a pas besoin de rajout d'eau, un réchauffage au bain-marie, au micro-ondes ou directement dans une casserole suffit. Leur seul inconvénient, c’est le poids (en régate, la chasse au poids est importante). Aussi, Lyophilisé & Co essaie de sélectionner le plus possible des plats cuisinés de petits producteurs, avec une qualité élevé des ingrédients utilisés, avec 100% d'ingrédients naturel comme ces produits. Les plats cuisinés se conservent entre 1 et 3 ans en fonction des marques.

 

Lyophilisé & Co, Pôle Course au large, Base des sous-marins de Kéroman, Bât Glorieux 2, 56100 Lorient. Tél. : 02 97 87 23 73. www.lyophilise.fr

Retour à la liste

Pourquoi publier votre annonce sur l'argus du bateau ?
Une visibilité maximale
Votre annonce est diffusée sur les supports web, mobile et papier de l'Argus du Bateau ainsi que sur nos sites partenaires.
Votre dépôt d'annonce est gratuit
Publiez gratuitement votre annonce en quelques minutes seulement.
Des options pour vous démarquer
Vendez plus vite en multipliant par 4 la visibilité de votre annonce !

Numéro 87 : Septembre - Octobre - Novembre 2018
L'argus du bateau Numéro 87

Septembre - Octobre - Novembre 2018 - Trimestriel

Argus du bateau, le magazine

Abonnez-vous et recevez le meilleur des annonces bateaux chez vous tous les trimestres.

S'abonner