Les partenaires de l'Argus du Bateau
  • Site du magazine Moteur Boat
  • Site du magazine Neptune
  • Site de Voile Magazine

A savoir : peindre l’alu

01/07/2017

PEINDRE ALU

Qu’il s’agisse des œuvres vives, mortes ou bien encore du pont, un traitement est nécessaire avant de peindre une surface en aluminium. Les bateaux en alu n’auraient que des avantages. C’est en tout cas l’avis de l’architecte naval et expert maritime Jean-Michel Viant, grand spécialiste de ce matériau, qui explique que l’alu convient tout particulièrement pour des bateaux à l’unité, dont la taille est supérieure à 10 mètres. « Il est également idéal pour les unités de très grandes tailles, comme les maxi-yachts, poursuit-il. Il est léger tout en étant rigide et surtout, solide à l’impact. » En cas de déformation ou de voie d’eau, il peut être récupérable, là où une coque en polyester le sera plus difficilement. Les aménagements sont aussi facilités à bord des bateaux en alu, car ces carènes sont autoporteuses (la coque et le pont sont formés d’un seul tenant).

Sablage ou chimie au choix

« Ils ont leur propre rigidité et n’ont pas besoin des aménagements pour y participer comme c’est le cas pour les bateaux en polyester », conclut-il. Reste qu’ils nécessitent un traitement de surface comme n’importe qu’elle autre type de matériaux (polyester, bois, etc.), avant de recevoir un antifouling (pour les œuvres vives), une laque (pour les œuvres mortes) ou un antidérapant (pour le pont). Il y a donc un cycle à respecter. Nous avons suivi celui qui précède l’application de l’antifouling sur la carène d’un one-off de 15 mètres en aluminium. « Ce type de cycle permet surtout de faciliter l’accroche. » Sur l’aluminium brut, on commence par un dérochage qui peut s’effectuer soit à l’aide d’un sablage, soit à l’acide. Cette dernière technique, utilisée par Jean-Michel Viant le jour de notre visite, nécessite un rinçage de la surface à l’eau claire, mais surtout un séchage obligatoire. Un élément dont il faut tenir compte si l’on est pressé. Auquel cas, l’option du sablage sera préférable. Cette technique doit s’effectuer à sec (donc à l’intérieur ou avec un bâchage complet du bateau au préalable). Elle peut être aussitôt suivie de la deuxième étape, puisque la surface reste et demeure sèche le temps du sablage.

Un alu propre et sec

Une fois l’alu prêt, débarrassé des pollutions diverses (vapeurs, graisses, etc.), on peut ajouter une ou plusieurs couches de primaires. Celles-ci faciliteront l’accroche de la sous-couche (troisième étape). Les primaires s’appliquent soit au rouleau (généralement, on a tendance à plus « tirer » sur la peinture, donc on en met moins), soit au pistolet. Avec ce dernier, le résultat est plus propre, mieux fini et la surface est plus nette. Il est nécessaire d’attendre le séchage intégral de chaque couche avant d’en ajouter une nouvelle. A 20°C, ça va assez vite (une heure environ), contre 24 heures si les températures sont plus basses et l’humidité plus importante. C’est ensuite le tour de la sous-couche d’être appliquée. Viendra enfin l’antifouling (quatrième et dernière étape). « L’épaisseur de chaque couche est déterminante pour la bonne tenue de l’ensemble, souligne Jean-Michel Viant. On compte environ 150 microns pour le primaire et de 300 à 400 microns pour la sous-couche. Entre cette dernière et l’application de l’antifouling, un léger ponçage est recommandé pour augmenter l’accrochage. » Enfin, ultimes conseils de l’expert : « l’environnement est très important. Il faut impérativement travailler dans un local sec, sans pollution. Donc on évite les travaux extérieurs. » Le cycle, finalement assez simple, est identique pour toutes les peintures, qu’elles soient au-dessus ou en dessous de la flottaison. Après, c’est la peinture de finition qui change.

Retour à la liste

Pourquoi publier votre annonce sur l'argus du bateau ?
Une visibilité maximale
Votre annonce est diffusée sur les supports web, mobile et papier de l'Argus du Bateau ainsi que sur nos sites partenaires.
Votre dépôt d'annonce est gratuit
Publiez gratuitement votre annonce en quelques minutes seulement.
Des options pour vous démarquer
Vendez plus vite en multipliant par 4 la visibilité de votre annonce !

Numéro 87 : Septembre - Octobre - Novembre 2018
L'argus du bateau Numéro 87

Septembre - Octobre - Novembre 2018 - Trimestriel

Argus du bateau, le magazine

Abonnez-vous et recevez le meilleur des annonces bateaux chez vous tous les trimestres.

S'abonner