Retrouvez toute l'actualité nautique :
  • Site de Voile et Moteur

A l'essai : Smartliner 21

27/08/2016

Essai bateau: SMARTLINER 21

Smartliner 21

Plus grand bateau d’une gamme comprenant trois modèles, le Smartliner se distingue avant tout par sa petite timonerie avant et par sa coque à clins. Ces bateaux sont fabriqués à Taïwan et la distribution en France est assurée par un réseau de six concessionnaires, de la Bretagne à la Manche. Les trois modèles (Smartliner 17, 19 et 21) sont déclinés en plusieurs versions. Il est ainsi possible de choisir son unité avec une petite timonerie, sans timonerie, ou bien encore avec une haute console centrale.

Comme les deux autres modèles, le Smartliner 21, long de 6,50 mètres, se destine avant tout à la pratique de la pêche grâce à ses équipements et aménagements adaptés à cette activité.

Une timonerie ouverte très basse

Contrairement aux autres bateaux de notre comparatif, il ne possède pas de timonerie fermée permettant de piloter à l’abri et au chaud, mais la petite cabine située à l’avant protège efficacement le pilote du vent et elle constitue un refuge en cas de pluie par exemple – à l’arrêt seulement car il est alors impossible de piloter. Le poste de barre se situe juste en arrière de cette timonerie. Il n’offre pas le confort espéré, la petite console et le siège étant trop bas pour conduire debout confortablement et, en position assise, la visibilité n’est pas optimale. Sous cet abri se trouve une banquette en U contenant des coffres, dont un grand sur bâbord pour ranger les cannes à pêche.

Économique à l’achat et à l’usage

Les passavants sont quasiment inexistants, et l’accès à la baille à mouillage se fait par le pare-brise central articulé, qui s’ouvre très facilement. Le cockpit, l’un des plus grands des treize bateaux de ce comparatif, est peu profond, mais il dispose d’un vivier, d’un plancher plat, de porte-cannes et même de râteliers. Le bateau ne comprend pas de réservoir d’essence fixe, seulement une grande nourrice qui trouve sa place sous la banquette arrière sur bâbord. En option, il est possible d’équiper le cockpit d’un module central avec une banquette supplémentaire et une table à découper, toujours pour la pratique de la pêche. Dotée d’une petite quille centrale, la carène possède une incroyable accroche en virage. Le bateau vire très court et sans gîte prononcée, mais la carène montre vite ses limites dans le gros clapot. Le confort devient alors précaire lorsque les creux sont importants, et le bateau a tendance à taper. La coque se montre néanmoins rigide et semble solide. Le Smartliner 21 de notre essai était motorisé à son maximum, c’est-à-dire avec 100 ch. En dépit d’une mer agitée, nous avons pu atteindre un peu plus de 31 nœuds ; selon le distributeur, ce bateau serait capable de flirter avec les 38 nœuds dans cette configuration et sur un plan d’eau plus sage. 

Smartliner 21 - Timonerie

La petite timonerie avant fait plutôt office d’abri une fois le bateau à l’arrêt. La pointe est occupée par de grands coffres dont un long situé à bâbord pour les cannes à pêche. 

Smartliner 21 - Cockpit

Le cockpit de plus de 4m est entièrement dépouillé et totalement plat, ce qui convient parfaitement à la pêche. En revanche, les francs-bord ne sont pas très hauts. 

Smartliner 21 - Details

Smartliner 21 - Caractéristiques

 

Retour à la liste

Pourquoi publier votre annonce sur l'argus du bateau ?
Une visibilité maximale
Votre annonce est diffusée sur les supports web, mobile et papier de l'Argus du Bateau ainsi que sur nos sites partenaires.
Votre dépôt d'annonce est gratuit
Publiez gratuitement votre annonce en quelques minutes seulement.
Des options pour vous démarquer
Vendez plus vite en multipliant par 4 la visibilité de votre annonce !