Retrouvez toute l'actualité nautique :
  • Site de Voile et Moteur

A l'essai : Parker 660 Weekend

23/09/2015

Essai bateau: PARKER Parker 660 Weekend

Parker 660 Weekend

Le chantier polonais Parker conforte tous les goûts. La carène de ce 660 est déclinée à la fois en Pilothouse (pour la pêche), en Multi (configurable selon les souhaits du propriétaire) ou en WeekEnd, la version de notre essai, qui affiche clairement son penchant pour la croisière. Sellerie confortable, finitions de qualité et belle insonorisation sont les atouts de cette unité homologuée en catégorie B pour six personnes. Né après le 660 Pilothouse, le 660 WeekEnd s’en distingue par un cockpit plus étroit, mais toujours doté d’un poste de pilotage extérieur – ce qui paraît peu logique pour un bateau davantage destiné à la croisière qu’à la pêche. Les aménagements du bord sont plutôt bien pensés, le constructeur ayant réussi la gageure de loger un cabinet de toilette dans une petite unité de seulement 6,60 mètres.

Luminosité maxi dans la timonerie

Sans oublier l’ouvrant en Plexiglas qui prend place sur le dessus du rouf et apporte à l’intérieur une belle luminosité. Le sentiment de grande clarté est renforcé par le pare-brise, entièrement vitré, y compris au niveau des fenêtres latérales. La table du carré est transformable en couchage, ce qui augmente les capacités du bord pour passer une nuit ; l’ensemble de la timonerie peut être isolé par des rideaux pour éviter les rayons du soleil. Le poste de pilotage se situe à tribord, dos à la kitchenette qui comprend un réchaud, un évier et un réfrigérateur. La banquette du carré dispose d’un dossier amovible, permettant de s’attabler ou de se placer dans le sens de la marche en navigation. L’ancienne couleur grise piquée de blanc a disparu au profit de tons plus modernes, avec des touches de bleu. Couvert de bois synthétique imitant le teck, le sol apporte une chaleur bienvenue à l’intérieur.

Un cockpit très profond

Le cockpit est composé d’un second poste de pilotage bien pratique pour les manœuvres de port. Toutefois, un angle mort se forme en navigation vers l’avant bâbord, ce qui signifie qu’il vaudra mieux l’utiliser pour les actions de pêche ou les accostages sur ce bord. Le passage d’un poste de pilotage à l’autre est simple puisqu’il suffit de manœuvrer un interrupteur. Pour rejoindre la partie avant, les passavants s’avèrent un peu étroits, même si les francs-bords sont assez hauts et protègent bien les occupants du cockpit. En contrepartie, il sera parfois un peu compliqué pour les petits gabarits de débarquer. Équipé d’un 150 chevaux Mercury EFI, ce Parker 660 WeekEnd atteint les 30,4 nœuds en vitesse maximale. Son comportement marin est plutôt bon lors des passages de vagues de face, grâce à un V assez prononcé.

Parker 660 Weekend - Poste de pilotage

Du poste de pilotage intérieur, le pilote bénéficie d’une excellente visibilité grâce au pare-brise monobloc. La position de conduite reste optimale, assis ou debout.

Parker 660 Weekend - Cockpit

Le Parker est le seul bateau du comparatif à avoir (en option) un poste de pilotage extérieur et c’est aussi celui qui, avec 83 centimètres de profondeur, dispose des plus hauts francs-bords. 

Parker 660 Weekend

Pour nos essais, le 660 WeekEnd était propulsé par le nouveau 150 ch Mercury EFI avec lequel il dépasse les 30 noeuds en pointe. 

Parker 660 Weekend - Fiche Technique 

 

Retour à la liste

Pourquoi publier votre annonce sur l'argus du bateau ?
Une visibilité maximale
Votre annonce est diffusée sur les supports web, mobile et papier de l'Argus du Bateau ainsi que sur nos sites partenaires.
Votre dépôt d'annonce est gratuit
Publiez gratuitement votre annonce en quelques minutes seulement.
Des options pour vous démarquer
Vendez plus vite en multipliant par 4 la visibilité de votre annonce !

Numéro 88 : Décembre 2018 - Janvier - Février 2019
L'argus du bateau Numéro 88

Décembre 2018 - Janvier - Février 2019 - Trimestriel

Argus du bateau, le magazine

Abonnez-vous et recevez le meilleur des annonces bateaux chez vous tous les trimestres.

S'abonner