Retrouvez toute l'actualité nautique :
  • Site de Voile et Moteur

A l'essai : Nuova Jolly Prince 43

03/09/2016

Essai bateau: NUOVA JOLLY PRINCE 43 CABINE

Nuova Jolly Prince 43

Nuova Jolly n’est pas le premier à surfer sur la vague des très grands semi-rigides, mais il faut reconnaître que le chantier italien a su transformer son coup d’essai en coup de maître. Pourtant, l’exercice n’est pas des plus faciles. La plus grande difficulté sur ce type de modèle consiste à conserver une ligne harmonieuse en intégrant une cabine qui doit être à la fois habitable et esthétique extérieurement. L’opération est d’autant plus délicate que cette dernière s’inscrit sur une coque généralement très basse, du moins sans relief, flotteur oblige. Sur le Prince 43, ces travers ont été évités, et le profil de cette console racée qui tombe habilement dans le prolongement de la plage avant ne peut être que loué. Les flotteurs donnent le ton de la dominante des couleurs qui priment à bord.

La pièce maîtresse : le bain de soleil

Sur le modèle essayé, il s’agissait d’un élégant gris et beige qui se retrouve au niveau des bains de soleil, du leaning-post, des assises des coussins, etc. Le plan de pont reste dans les standards avec une superbe plage de bain à l’arrière, de 2,44 par 1,09 mètre, recouverte de teck de série et qui se prolonge vers l’arrière au-delà des flotteurs. Une échelle de bain très pratique se fixe dans l’axe longitudinal du bateau. Les nables de carburant, d’eau et la prise de quai sont également situés sur l’un des montants en polyester du tableau arrière. Pièce maîtresse du bord, les bains de soleil s’étendent sur l’intégralité de la cale moteur. Au total, ils représentent une surface de plus de 4 mètres carrés.

Le bimini disparaît dans une gouttière

Un passage central très pratique évite de marcher sur les coussins lorsqu’on veut rejoindre le carré en venant de la poupe. Une rigole ceinturant les bains de soleil est également présente ; il s’agit en réalité du logement pour le bimini qui se range dans cette gouttière bienvenue et disparaît ainsi complètement. Une marche plus bas, le carré s’étend jusqu’au dossier du leaning-post qui recèle une kitchenette extérieure. Les assises du carré forment deux L qui se font face. Sous les coussins, des coffres permettent de loger les bouts et les pare-battage. Omniprésent, le teck recouvre jusqu’aux plats-bords équipés d’une main courante qui occupe presque toute la longueur. Deux tables sont disponibles autour desquelles s’installeront les convives. La kitchenette se compose d’un réfrigérateur, d’un évier et de quelques rangements, et son capot est monté sur vérin.

Des virages sans déraper

Modèle triplace bien pensé, le leaning-post permet la présence de deux copilotes qui peuvent se maintenir grâce aux mains courantes bien placées ; quant au pilote, il sera à l’aise assis ou debout, d’autant plus qu’il bénéficie d’un repose-pied rétractable en inox et garni de teck pour éviter de se brûler les pieds lorsque le soleil chauffe – preuve du soin apporté à la conception de ce Prince 43. Le volant gainé de cuir est associé à une direction très souple. Enfin, les cadrans sont visibles et les commandes des gaz tombent naturellement sous la main. L’intérieur de la cabine, composée d’un carré qui se transforme en couchage double, est accessible sur bâbord. À tribord de la descente, un petit cabinet de toilette loge lavabo, douche et WC marins. Trois marches permettent de rejoindre la plage avant aux dimensions généreuses (2,15 x 2,21 m). L’habillage en inox du pare-brise fait office de main courante et aide à franchir les passavants symétriques larges de 25 centimètres. La pointe est occupée par la baille à mouillage qui intègre un guindeau électrique, et dont l’accès est simple en cas d’intervention sur ce dernier ou sur la chaîne. Le balcon ouvert facilitera les débarquements par l’avant. Le confort à l’arrêt du Prince 43, véritable salon flottant, est également perceptible en navigation. Avec ses 43 pieds de long, son passage dans la mer est forcément plus aisé que sur une petite unité. Testé dans les vagues des sillages de bateaux de la baie de Mandelieu, il révèle un comportement sain et sans mauvaises surprises. Les deux Volvo D6 400 DPH se montrent aussi souples que les manettes électroniques qui les commandent. Les virages s’enchaînent à 30 nœuds sans dérapage. Lorsque le pilote s’amuse à serrer la courbe, le bateau affiche une légère gîte, mais les flotteurs – du moins dans leur partie arrière – sont là pour apporter l’assise nécessaire. Le jour de notre essai, avec des moteurs qui ne cumulaient que quelques heures de fonctionnement, la vitesse de pointe était de 43,5 nœuds, à 3 500 tr/mn. Quant au régime de croisière, il s’établit à 27,7 nœuds à 2 500 tr/mn.

EN CONCLUSION

Lors de sa première présentation au public sur la moquette du Salon nautique de Paris, ce Prince 43 s’annonçait comme une unité élégante, aux finitions soignées et prometteuse en matière de performances. La confirmation s’est faite sur l’eau, où ce Nuova Jolly a pu dévoiler son jeu. Polyvalent, jouant à la fois la carte de l’habitabilité et du glamour, sans oublier des vitesses honorables, ce navire amiral sait tout faire !

 Nuova Jolly Prince 43 - Poste

Le leaning-post doté de trois places permet de piloter confortablement assis ou debout. 

Nuova Jolly Prince 43 - Cuisine

Derrière le leaning-post, un meuble de cuisine intègre un réfrigérateur, un évier et deux coffres pour le rangement. Une main courante ceinture l’ensemble. 

Nuova Jolly Prince 43 - Banquettes

Ce sont deux banquettes en L qui forment le carré extérieur. Notez la couleur de la sellerie qui rappelle celle des flotteurs. 

Nuova Jolly Prince 43 - Fiche Technique

 

 

 

 


Les annonces liées à cet article

  • 9

    199 000 € TTC

    Voir l'annonce
    • Catégorie :

      Bateaux à moteur

    • Constructeur :

      NUOVA JOLLY

    • Modèle :

      PRINCE 43 CABINE

    • Année : 2017
    • Localisation : France
    • Vendeur : Professionnel

    199 000 € TTC

  • 20

    196 000 € TTC

    Voir l'annonce
    • Catégorie :

      Bateaux à moteur

    • Constructeur :

      NUOVA JOLLY

    • Modèle :

      PRINCE 43 CABINE

    • Année : 2016
    • Localisation : LA GRANDE MOTTE Hérault, France
    • Vendeur : Professionnel

    196 000 € TTC

Retour à la liste

Pourquoi publier votre annonce sur l'argus du bateau ?
Une visibilité maximale
Votre annonce est diffusée sur les supports web, mobile et papier de l'Argus du Bateau ainsi que sur nos sites partenaires.
Votre dépôt d'annonce est gratuit
Publiez gratuitement votre annonce en quelques minutes seulement.
Des options pour vous démarquer
Vendez plus vite en multipliant par 4 la visibilité de votre annonce !

Numéro 88 : Décembre 2018 - Janvier - Février 2019
L'argus du bateau Numéro 88

Décembre 2018 - Janvier - Février 2019 - Trimestriel

Argus du bateau, le magazine

Abonnez-vous et recevez le meilleur des annonces bateaux chez vous tous les trimestres.

S'abonner