Les partenaires de l'Argus du Bateau
  • Site du magazine Moteur Boat
  • Site du magazine Neptune
  • Site de Voile Magazine

A l'essai : Karnic 2760

07/05/2015

Essai bateau: KARNIC BLUEWATER 2760

Karnic 2760

Chez Karnic on est persuadé des bienfaits du plan de pont walkaround. Il suffit de regarder les gammes Bluewater, Storm et Cruiser, huit modèles optent pour cette solution. L’une des plus belles réalisations du chantier est le 2760 Bluewater, un cabin-cruiser de 9,15 mètres hors tout, dont la carène s’équipe indifféremment en diesel ou en essence, mono ou bimoteur. La version hors-bord est baptisée 2750. Pour notre galop d’essai, c’est la puissance maximale qui était à l’œuvre, soit deux blocs Volvo essence de 4,3 litres développant au total 450 chevaux. Voilà qui explique les belles performances de cette unité́ culminant à 40 nœuds à 4 700 tours. L’ensemble est pêchu avec un chrono de déjaugeage sous la barre des 7 secondes, et 8 secondes pour atteindre les 20 nœuds. Les Volvo étaient montés en embase simple hélice SX, le Z-drive étant cohérent pour un 27 pieds. La tenue de cap nous a semblé excellente, les trajectoires sont belles et franches. On est frappé par la capacité́ du 2760 à virer très court, avec une maniabilité́ assez exemplaire. La direction hydraulique est souple, réactive et permet des transitions rapides d’un bord à l’autre ; le plaisir de pilotage est incontestablement au rendez-vous. Par rapport à des commandes classiques par câble, celles électriques Volvo apportent davantage de précision et de confort. Le passage dans le clapot nous a paru convaincant, la vague étant traversée en douceur et sans trop d’à-coups. Grâce aux embruns bien déviés sur les côtés, l’équipage est maintenu au sec même dans les courbes serrées à allure soutenue.

Le Volvo D4 de 300 ch lui irait bien

Était-ce dû au poids des deux moteurs sur l’arrière, toujours est-il que nous avons été́ gênés par un phénomène de tangage rythmique en vitesse de croisière, difficile à contrecarrer même avec le trim tout en bas. Il devrait être possible de corriger le tir en optimisant le réglage des flaps, à condition de prendre l’option à 836 €. Parmi le vaste choix de motorisations, le monomoteur diesel le Volvo D4 de 300 chevaux nous semble une option très intéressante pour passer la barre des 30 nœuds, réduire la consommation ainsi que les coûts d’entretien et, bien entendu, faciliter la revente. Dans l’idéal, une embase Duoprop sera également choisie. Côté́ aménagements, le 2760 est vendu en version complètement ouvert ou équipé́ d’un sérieux hard-top en polyester reposant sur une massive structure métallique. Il intègre des lumières de courtoisie et peut servir de support aux écrans de sondeur ou lecteur de carte. Son prix est légèrement au-dessus des 7 000 €. Le cockpit intègre une belle banquette en L large et confortable. L’assise fait office de capot moteur facilement soulevé grâce à deux vérins en inox. Les deux Volvo sont un peu confinés dans cette cale, mais les consommables, jauges à huile et courroies restent accessibles. C’est également dans cet espace qu’est rangée la solide table de cockpit dans un rack dédié. La plage de bain devrait satisfaire les plus exigeants avec ses dimensions de 2,30 par 1,06 mètre, tout comme l’accès facile à l’échelle de bain et surtout le gros coffre arrière destiné à engloutir les pare-battage et les équipements de loisirs nautiques. En face du salon de cockpit, sur tribord, le module de cuisine assez minimaliste mais fonctionnel comprend une planche à découper recouvrant un joli évier avec mitigeur, ainsi qu’un réchaud à gaz de belle facture. Sur bâbord, le transat orienté dos à la marche permet à une personne de s’allonger confortablement.

Traitement royal pour le pilote

Le poste de barre offre la possibilité de piloter en appui fessier grâce à la large banquette double à assise relevable. Le tableau de bord très ergonomique comprend l’espace pour l’instrumentation des deux moteurs, plus un lecteur de carte et une VHF fixe. Les commandes de gaz prennent judicieusement place sur un pupitre à part, suffisamment loin du volant gainé et réglable en hauteur. Pour accéder au rouf, il faut emprunter les passavants d’une largeur correcte (0,20 m). Le solarium avant est un peu chiche en longueur (1,42 m), mais le matelas est confortable. Les apparaux de mouillage et la large delphinière sont également appréciables. L’habitacle du 2760 est agencé avec goût, avec une finition très propre. Le salon avant en U reçoit une sellerie cossue et une belle table, mais la mise en place des coussins pour la transformation en un grand couchage (1,90 x 1,53 m) reste assez fastidieuse. La mid-cabine n’est pas fermée, ce qui, au regard du volume de l’habitacle, est plutôt un bon choix pour préserver la sensation d’espace. Son matelas (1,88 x 1,18 m) permet à un adulte ou à deux enfants de dormir dans un confort correct. Enfin, le cabinet de toilette offre le strict nécessaire avec des WC marins, un lavabo, une douche et quelques rangements, le tout sous 1,67 mètre de hauteur.

EN CONCLUSION

Cette unité de 9,15 mètres à la finition soignée offre un bon niveau de prestation au regard du prix demandé. Le bateau se montre adapté pour la balade et éventuellement la petite croisière en couple avec deux enfants.

De plus, l’option hard-top apporte une réelle valeur ajoutée. Un modèle qui vaut vraiment le détour...

 

Karnic 2760 - Bain de soleil

Le bain de soleil bénéficie d'un matelas de belle facture, mais les dimensions sont un peu chiches. 

Karnic 2760 - Banquette

La banquette large et confortable s'accompagne d'une grande table qui disparaît dans la cale moteur après utilisation. Les pêcheurs apprécieront les larges plats-bords (0,26m). 

Karnic 2760 - Tableau de bord

Les instruments sont parfaitement distribués sur le tableau de bord. Le volant est ajustable en hauteur. 

Karnic 2760 - Fiche Technique

Retour à la liste

Pourquoi publier votre annonce sur l'argus du bateau ?
Une visibilité maximale
Votre annonce est diffusée sur les supports web, mobile et papier de l'Argus du Bateau ainsi que sur nos sites partenaires.
Votre dépôt d'annonce est gratuit
Publiez gratuitement votre annonce en quelques minutes seulement.
Des options pour vous démarquer
Vendez plus vite en multipliant par 4 la visibilité de votre annonce !

Numéro 87 : Septembre - Octobre - Novembre 2018
L'argus du bateau Numéro 87

Septembre - Octobre - Novembre 2018 - Trimestriel

Argus du bateau, le magazine

Abonnez-vous et recevez le meilleur des annonces bateaux chez vous tous les trimestres.

S'abonner