Retrouvez toute l'actualité nautique :
  • Site de Voile et Moteur

A l'essai : Jeanneau Merry Fisher 755 Marlin

24/05/2015

Essai bateau: JEANNEAU MERRY FISHER 755 MARLIN

Jeanneau Merry Fisher 755 Marlin

Devant le succès de la 6 Marlin lancée en 2010 et fabriquée depuis à plus de 400 exemplaires, le chantier Jeanneau a décidé de développer cette gamme pêche en déclinant sa nouvelle Merry Fisher 755 en une 755 Marlin. La différence se situe au niveau des œuvres mortes, la carène étant la même que celle de la 755 classique, mais aussi du côté de sa silhouette. Celle de la 755 Marlin rappelle les unités scandinaves, avec une timonerie placée plus en avant et un pare-brise inversé. Pensé pour une utilisation pêche et promenade et non plus croisière, ce timonier affiche un plan de pont walkaround et il dispose de larges passavants asymétriques (30 cm à bâbord et 34 à tribord) et profonds (80 cm de hauteur de franc-bord) qui facilitent et sécurisent les déplacements. Son cockpit aux dimensions généreuses, 1,90 mètre de long pour 2,40 mètres de large, reçoit en standard une banquette rabattable installée sur bâbord, mais il peut en option accueillir une seconde banquette-coffre amovible et une table. Deux soutes occupent ses fonds, et un vivier ainsi qu’une planche à découper sont fournis en standard, tout comme les plats-bords en teck et les porte-cannes. Un petit balcon optionnel, qui bordera le cockpit, se révèle très pratique pour se tenir mais aussi pour frapper les pare-battage. Il permet également de fixer les rouleaux de bordés qui font partie du kit pêche proposé en option à 800 €. Un portillon sur tribord donne accès aux plateformes de bain optionnelles. Quant au capot qui recouvre la cuvette moteur et accueille la planche à découper, il se soulève grâce à deux vérins quand on veut relever le moteur.

Une circulation facile et sécurisée

L’avant du bateau, moins profond que le cockpit, mais toujours creux et défendu par un haut balcon, reçoit une banquette installée devant le pare-brise et deux petites assises recouvertes en option de coussins, et situées de part et d’autre de la baille à mouillage. Grande et profonde, cette dernière ne dispose pas de vérin pour maintenir son capot ouvert, mais elle profite d’un emplacement réservé au guindeau disponible en option.

La Merry Fisher 755 Marlin est pro- posée en deux versions, Fishing ou Confort, avec un niveau de finition Première comprenant, pour 2 510 € de plus, la couleur de coque bordeaux, le panneau de toit de la timonerie coulissant, le balcon arrière de cockpit et quelques autres éléments (voir fiche technique). C’est la version Fishing avec ce niveau de finition dont nous disposions. Dans cette configuration, la timonerie est accessible par trois portes, deux latérales (une sur chaque bord) et une sur l’arrière donnant dans le cockpit. Cette troisième porte est supprimée sur la version Confort au profit d’une banquette arrière disposée sur toute la largeur de la timonerie.

Un espace optimisé dans la timonerie

Bien qu’assez étroite, cette dernière est très lumineuse grâce à une importante surface vitrée, et sa hauteur sous barrots frôle les 2 mètres. Elle accueille deux sièges pilote et copilote réglables et à l’extrémité de l’assise relevable. Derrière sur bâbord, un petit bloc-cuisine assez succinct comprend en standard un évier avec eau sous pression et un réchaud à gaz (le réfrigérateur est une option). Quand il est n’est pas utilisé, il est recouvert par un coussin qui offre une assise supplémentaire dans la timonerie. Sur tribord, derrière le siège pilote, se trouve une barre verticale, qui sert de main courante en navigation et le long de laquelle une petite table ronde (elle aussi en option !) se monte ou se descend. Ce principe de barre verticale, qui rappelle certaines unités scandinaves, a l’avantage de libérer de la place quand la table n’est pas utilisée – elle est alors remontée contre le plafond – ou au contraire de former un petit carré pour deux ou trois passagers grâce aux sièges pilote et copilote qui pivotent. Les nombreuses portes ainsi que le toit coulissant (niveau de finition Première) assurent une bonne aération à une timonerie très fonctionnelle malgré des dimensions réduites.

Une excellente position de conduite

En avant du poste de barre, un coin cabine accueille un double couchage en V de 2,10 sur 1,79 mètre. Dessous se dissimulent des coffres dans lesquels pourront en option s’installer des WC chimiques.

La position de conduite depuis le poste de pilotage est parfaite. Assis, le pilote profite d’un repose-pied, et le pare-brise en un seul morceau ainsi que les nombreuses baies vitrées latérales lui assurent une excellente visibilité sur l’avant. Les montants à l’arrière de la timonerie sont cependant trop épais et gênants pour la vue arrière. Propulsée par sa puissance maximale, un 150 chevaux Yamaha, la Merry Fisher 755 Marlin est une unité bien équilibrée et très agréable à piloter. Elle déjauge instantanément sans aucun cabrage et accroche bien en courbe où elle vire pratiquement à plat. Elle est par ailleurs très réactive, que ce soit au trim ou aux sollicitations du pilote. Sa carène défléchit de façon correcte et passe confortablement dans le petit clapot que nous avons rencontré le jour de nos essais.

EN CONCLUSION

Avec son look nordique, son plan de pont walkaround, son grand cockpit modulable et ses belles qualités marines, ce timonier devrait ravir aussi bien les amateurs de pêche que les plaisanciers à la recherche d’un sympathique bateau de sorties à la journée.

Jeanneau MF 755 Marlin - Cockpit

Le cockpit, qui affiche une hauteur de franc-bord de 76 cm, peut s'équiper en option d’une table et d’une banquette supplémentaire. 

Jeanneau MF 755 Marlin - Pare-Brise

Une banquette double est installée en avant du pare-brise. Notez les passavants profonds et larges bien défendus par un balcon. 

Jeanneau MF 755 Marlin - Timonerie

La timonerie, très claire, peut se transformer en un coin repas grâce à la présence d’une petite table ronde.

Le bloc-cuisine est installé derrière le siège copilote qui, comme l’assise pilote, pivote entièrement. 

Jeanneau MF 755 Marlin - Fiche Technique

 

Retour à la liste

Pourquoi publier votre annonce sur l'argus du bateau ?
Une visibilité maximale
Votre annonce est diffusée sur les supports web, mobile et papier de l'Argus du Bateau ainsi que sur nos sites partenaires.
Votre dépôt d'annonce est gratuit
Publiez gratuitement votre annonce en quelques minutes seulement.
Des options pour vous démarquer
Vendez plus vite en multipliant par 4 la visibilité de votre annonce !

Numéro 88 : Décembre 2018 - Janvier - Février 2019
L'argus du bateau Numéro 88

Décembre 2018 - Janvier - Février 2019 - Trimestriel

Argus du bateau, le magazine

Abonnez-vous et recevez le meilleur des annonces bateaux chez vous tous les trimestres.

S'abonner