Les partenaires de l'Argus du Bateau
  • Site du magazine Moteur Boat
  • Site du magazine Neptune
  • Site de Voile Magazine

A l'essai : Jeanneau Cap Camarat 8.5 CC

17/05/2015

Essai bateau: JEANNEAU CAP CAMARAT 8.5 CC

Jeanneau Cap Camarat 8.5 CC

Plus grand modèle de la célèbre gamme Cap Camarat, qui fête ses 30 ans cette année, le 8.5 existe désormais en deux versions, sun deck (WA) et coque open (CC). La première, lancée en 2011, se caractérise par un avant doté d’un pont plat surélevé, sur lequel est installé un vaste bain de soleil. Au-dessous se dissimule une cabine suffisamment confortable pour qu’un couple avec enfants s’autorise la petite croisière. Pour 2012, Jeanneau propose la version open du 8.5. Il reprend la silhouette sportive et typée fishing du 7.5 CC tout en bénéficiant de la carène du 8.5 WA, conçue pour recevoir un ou deux moteurs hors-bord. Nous l’avons testé en monomoteur, avec sa puissance maximale de 350 chevaux. Ainsi motorisé, le 8.5 CC atteint 42 nœuds en pointe, une performance similaire à la version WA avec la même puissance. Le bateau fait preuve d’une belle réactivité puisqu’il met moins de 12 secondes pour atteindre les 35 nœuds. La carène défléchit bien et vire assez court. En courbe, elle affiche un angle de gîte très raisonnable. Haute sur l’eau, elle est néanmoins sensible au vent en monomoteur, ce qui peut se traduire par une légère tendance à gîter,
un phénomène qui disparaît sur la version bimoteur.

Disponible en mono ou bimoteur

Avec deux Yamaha de 225 chevaux chacun, le bateau est annoncé 
à 43,5 nœuds en pointe – soit
 1,5 nœud de plus qu’avec un seul 350 chevaux –, mais sa consommation totale affiche 30 litres de plus qu’avec un seul moteur. Au régime de croisière
 de 4 000 tr/mn, le Yamaha
 de 350 chevaux atteint 26 nœuds et consomme 48,5 l/h, là où les deux hors-bord de 225 chevaux annoncent 30,5 nœuds pour une consommation globale de 82 l/h. Enfin, à vitesses équivalentes, la différence de consommation entre les versions mono et bimoteur varie entre 10 et 20 l/h, au profit bien sûr du monomoteur. Les deux blocs de 225 chevaux sont également plus chers, aussi bien à l’achat que pour les taxes de francisation.

Au final, excepté le facteur sécurité et le meilleur équilibre fournis
 par deux blocs, la bimotorisation apporte un intérêt assez minime. Côté aménagements, comme son nom l’indique, le 8.5 CC dispose d’un plan de pont totalement ouvert. La circulation se fait de plain-pied depuis les plages de bain arrière, facilement accessibles par
un portillon installé sur bâbord, jusqu’au salon de pont situé en avant de la console.
Les passavants sont larges
et la hauteur de franc-bord oscille de 70 à 79 centimètres entre l’avant et l’arrière.

Deux espaces de vie à bord...

Le 8.5 CC propose deux espaces de vie qui s’organisent de part 
et d’autre de l’imposante console de pilotage. Le premier, à l’avant, offre un salon de pont constitué de deux banquettes en V et d’une double assise adossée à la face avant de la console. Cet espace regorge de coffres malheureusement peu faciles d’accès quand la sellerie est en place. Il se transforme rapidement (grâce à un panneau pliable léger et peu encombrant) en un bain de soleil de 2,30 sur 2,04 mètres.
 Sur l’arrière, le cockpit affiche 
lui aussi des dimensions généreuses. La grande banquette arrière et les deux autres 
latérales, escamotables dans 
les hiloires, permettent à au moins six personnes de prendre 
place autour d’une table, trop petite à notre goût.
 Sur l’arrière du siège pilote –
un leaning-post pouvant accueillir trois personnes – se trouve
 un bloc-cuisine qui comprend
 en standard un évier et, en option, un réfrigérateur ainsi qu’un réchaud à gaz. Le pilote, placé au centre, bénéficie d’une bonne position 
de conduite debout, les fesses en appui sur le leaning-post, 
tout en profitant d’un repose-pied. Le volant sera réglable 
sur les prochains modèles.
 Quant au haut pare-brise vertical, il protège correctement le pilote 
et les deux passagers qui l’encadrent. Ces derniers disposent aussi de mains courantes bien placées.
 Enfin, une porte coulissante assure un large accès à la cabine. Que le 8.5 CC soit un open ne l’empêche pas de posséder suffisamment d’espace pour pouvoir recevoir
 en option – finition Préférence – deux couchettes de 1,97 mètre de long sur 0,63 mètre de large. De plus, la console bénéficie d’une hauteur sous barrots satisfaisante, puisqu’elle atteint 1,90 mètre. Des WC chimiques dissimulés dans un coffre sont en standard, mais des WC marins avec réservoir d’eaux noires sont disponibles avec le niveau de finition Première. Le Cap Camarat 8.5 CC a tout de l’open avec son plan
de pont convivial et rassurant, ses nombreuses places assises et son vaste bain de soleil avant.
 Mais la possibilité de s’abriter dans une console pour la sieste ou pour une minicroisière côtière en couple est un plus incontestable. Bravo !

 

Jeanneau Cap Camarat 8.5 CC - Pilotage

Les trois sièges de face du poste de pilotage ont été changés pour un grand leaning-post mieux approprié. Les assises latérales situées derrière les trois banquettes s'escamotent dans les hiloires.  

Jeanneau Cap Camarat 8.5 CC - Cuisine

L'arrière du siège pilote reçoit un bloc-cuisine comprenant en standard un évier et en option un réchaud et un réfrigérateur. 

Jeanneau Cap Camarat 8.5 CC - Carré avant

Le grand carré avant peut s'agrémenter d'une table, ou très facilement se transformer en un bain de soleil de 2,30 mètres sur 2,04 mètres. 

Jeanneau Cap Camarat 8.5 CC - Fiche Technique

 

 


Les annonces liées à cet article

  • 10

    69 500 € TTC

    Voir l'annonce
    • Catégorie :

      Bateaux à moteur

    • Constructeur :

      JEANNEAU

    • Modèle :

      CAP CAMARAT 8.5 CC

    • Année : 2016
    • Nb. de personnes max : 10
    • Localisation : LA ROCHELLE Charente Maritime, France
    • Vendeur : Professionnel

    69 500 € TTC

  • 16

    69 500 € TTC

    Voir l'annonce
    • Catégorie :

      Bateaux à moteur

    • Constructeur :

      JEANNEAU

    • Modèle :

      CAP CAMARAT 8.5 CC

    • Année : 2016
    • Localisation : LA ROCHELLE Charente Maritime, France
    • Vendeur : Professionnel

    69 500 € TTC

  • 5

    66 900 € TTC

    Voir l'annonce
    • Catégorie :

      Bateaux à moteur

    • Constructeur :

      JEANNEAU

    • Modèle :

      CAP CAMARAT 8.5 CC

    • Année : 2014
    • Localisation : France
    • Vendeur : Professionnel

    66 900 € TTC

  • 20

    95 000 € TTC

    Voir l'annonce
    • Catégorie :

      Bateaux à moteur

    • Constructeur :

      JEANNEAU

    • Modèle :

      CAP CAMARAT 8.5 CC

    • Année : 2017
    • Localisation : France
    • Vendeur : Professionnel

    95 000 € TTC

Retour à la liste

Pourquoi publier votre annonce sur l'argus du bateau ?
Une visibilité maximale
Votre annonce est diffusée sur les supports web, mobile et papier de l'Argus du Bateau ainsi que sur nos sites partenaires.
Votre dépôt d'annonce est gratuit
Publiez gratuitement votre annonce en quelques minutes seulement.
Des options pour vous démarquer
Vendez plus vite en multipliant par 4 la visibilité de votre annonce !

Numéro 87 : Septembre - Octobre - Novembre 2018
L'argus du bateau Numéro 87

Septembre - Octobre - Novembre 2018 - Trimestriel

Argus du bateau, le magazine

Abonnez-vous et recevez le meilleur des annonces bateaux chez vous tous les trimestres.

S'abonner