Retrouvez toute l'actualité nautique :
  • Site de Voile et Moteur

A l'essai : Galeon 325 HTS

01/06/2015

Essai bateau: GALEON 325 HTS

Galeon 325 HTS

Avec plus d’une quinzaine de modèles au catalogue, de 29 à 78 pieds, le constructeur polonais Galeon dispose d’une gamme de vedettes parmi les plus étoffées du marché. Elle est également l’une des plus contemporaines, grâce à la patte du designer Tony Castro. Ligne sportive, hublots fuyants, mélange de courbes et d’arêtes vives signent une identité stylistique que l’on retrouve à bord de la Galeon 325 HTS. Cette vedette hard-top de 10,90 mètres de longueur hors tout se place en entrée de gamme, aux côtés d’une version Open qui partage la même carène. La 325 HTS se destine à la petite et moyenne croisière en couple ou en famille. Elle mise pour cela sur un bon niveau de confort et de généreux volumes habitables, deux critères fondamentaux auxquels s’ajoute ici un environnement chic et sophistiqué.

Farniente et baignade à l’arrière

L’embarquement s’effectue par une grande plage de bain intégrée, offrant un accès privilégié à la baignade et munie d’une échelle de remontée dépliable. Succède à cette plateforme un confortable bain de soleil, agrémenté d’un dossier inclinable et sous lequel se dissimule une soute pouvant accueillir une poignée de pare-battage et le matériel de sécurité. Un couloir assure la liaison vers le cockpit où prend place un salon pour six personnes, complété par un bar extérieur sur le bord opposé. L’élégant hard-top remplit son office en abritant du soleil la majorité des assises ; quant à sa partie ouvrante, elle confère une bonne aération et améliore la visibilité sur l’avant lors du pilotage. Le poste se compose d’un fauteuil monoplace cossu et enveloppant, offrant une position agréable assise ou en appui contre le coussin relevable. Le tableau de bord présente une instrumentation détaillée, incluant entre autres un indicateur de barre, des voyants pour les flaps et un combiné Raymarine Tridata ST 60 (données de vitesse et de profondeur). Le pilote appréciera la planche astucieuse qui permet de surélever sa position – et de bénéficier d’une meilleure visibilité panoramique à travers le hard-top – lors des manœuvres ; à bâbord, le copilote pourra lézarder dos ou face à la route, installé sur un luxueux sofa.

Confort moderne pour croisière à quatre

Bien que sécurisé par un long balcon, l’accès au rouf n’est pas des plus aisés en raison de l’étroitesse des passavants. L’endroit peut recevoir un solarium en option. Enfin, la proue est équipée d’un davier et d’un guindeau électrique de série. Les aménagements intérieurs se distinguent par leurs grands volumes, avec une confortable hauteur sous barrots. La décoration standard se veut sobre, à base de chêne ; celle de la version de notre essai était plus moderne, avec des boiseries en wengé – manquant un peu de consistance à notre goût – et des vaigrages blancs. La pointe abrite la cabine la plus lumineuse, qui devrait être considérée comme celle des invités. Celle de propriétaire, plus spacieuse, se situe sous le poste de pilotage.

Un recoin permettant de se tenir debout, pour se changer par exemple, précède le couchage. Les deux cabines cloisonnées sont séparées par un carré. Celui-ci est complété par une cuisine bien équipée (four à micro-ondes, réfrigérateur de 65 l, feux...) et une salle d’eau aux dimensions respectables.
 Nous avons testé cette Galeon 325 HTS en Méditerranée, aux Issambres, avec le concours du distributeur AJC Boat. La carène de cette vedette passe en douceur dans les vagues de sillage alentour, et les manœuvres s’avèrent agréables grâce aux commandes à la fois douces et réactives. La gîte est marquée en virage, avec une bonne accroche. Le cabrage est également prononcé dans les premiers tours du moteur.

La sollicitation régulière et le réglage précis des flaps s’avèrent nécessaires pour corriger l’assiette latérale et longitudinale de l’unité.

Une pléiade de configurations

Cette 325 HTS est proposée avec une douzaine de motorisations possibles : jusqu’à 370 chevaux en monomoteur et 2 x 320 chevaux en bimoteur ; en essence ou en diesel, chez Volvo, MerCruiser, CMD ou encore Volkswagen Marine.

Les joysticks de manœuvre Axius et Volvo Aquamatic sont par ailleurs disponibles au catalogue, mais l’option dépasse quand même 20 000 €. La version de notre essai comptait un simple propulseur d’étrave, intégrant l’ensemble optionnel « Luxe », et elle était équipée de deux blocs Volvo D4 de 260 chevaux. Ainsi configurée, la belle vedette s’est révélée apathique au démarrage, avec plus de 20 secondes pour accrocher 20 nœuds. Sa vitesse de pointe d’un peu plus de 30 nœuds est un peu juste également, bien que suffisante pour le programme visé. Le poids des deux moteurs diesel (près de 1 100 kg sur l’arrière) et le fait que l’unité ait été à pleine charge (200 l d’eau et 700 l de carburant) lors de nos tests pourraient expliquer en partie ces performances modestes. Le meilleur rendement en croisière est obtenu autour de 23 nœuds, à 3 000 tr/mn.

À ce régime, la consommation cumulée de gasoil reste raisonnable avec moins de 70 litres par heure et une autonomie théorique d’environ 260 milles.

Côté finances, le prix de base de ce Galeon démarre à 177 715 € avec deux moteurs essence Volvo de 225 chevaux et un équipement standard plutôt complet.

La première version diesel, avec 2 x 270 chevaux CMD, débute à 216 725 € ; celle de notre essai engendre quelque 10 000 € en sus, auxquels il faut ajouter les 15 000 € du « pack Luxe » (bain de soleil avant, ouverture électrique de la cale moteur, réfrigérateur de cockpit, finitions teck et propulseur d’étrave).

EN CONCLUSION

Au final, cette 325 HTS nous a séduits par ses lignes, ses volumes et son niveau de confort, en phase avec le programme de croisière ciblé. On l’aurait aimée plus joueuse et sportive, mais l’habit ne fait pas toujours le moine.

Galeon 325 HTS - Poste de pilotage

Le pilote profite d’un confortable environnement high-tech. 

Galeon 325 HTS - Bain de soleil

À la demande du concessionnaire AJC Boat, un boudin repose-pied a été ajouté au bain de soleil. On apprécie ! 

Galeon 325 HTS - Bar

Le bar qui complète le salon de cockpit accueille en option un réfrigérateur de 49 litres. 

Galeon 325 HTS - Fiche Technique

 

 

 

Retour à la liste

Pourquoi publier votre annonce sur l'argus du bateau ?
Une visibilité maximale
Votre annonce est diffusée sur les supports web, mobile et papier de l'Argus du Bateau ainsi que sur nos sites partenaires.
Votre dépôt d'annonce est gratuit
Publiez gratuitement votre annonce en quelques minutes seulement.
Des options pour vous démarquer
Vendez plus vite en multipliant par 4 la visibilité de votre annonce !

Numéro 88 : Décembre 2018 - Janvier - Février 2019
L'argus du bateau Numéro 88

Décembre 2018 - Janvier - Février 2019 - Trimestriel

Argus du bateau, le magazine

Abonnez-vous et recevez le meilleur des annonces bateaux chez vous tous les trimestres.

S'abonner