Retrouvez toute l'actualité nautique :
  • Site de Voile et Moteur

A l'essai : Bénéteau Barracuda 7

26/05/2015

Essai bateau: BENETEAU BARRACUDA 7

Bénéteau Barracuda 7

Après avoir lancé, il y a un an, un premier modèle de 9 mètres, le chantier vendéen Bénéteau étoffe sa nouvelle gamme de timoniers sportifs Barracuda avec un modèle plus petit, 7,14 mètres de longueur hors tout.

Comme son aîné, ce Barracuda 7 a bénéficié du coup de crayon du designer Patrice Sarrazin, collaborateur de longue date du groupe Bénéteau. Sa carène est, elle, signée Patrick Tableau. Totalement nouvelle, elle se caractérise par une étrave tulipée et une quille interrompue sur le dernier tiers arrière par un petit plat destiné à atténuer le cabrage au déjaugeage. Sa particularité réside aussi dans sa grande largeur qui dépasse les 2,70 mètres, une caractéristique assez inédite sur un bateau de cette taille. « C’est un choix réfléchi de notre part, explique Patrick Tableau, architecte naval et directeur marketing produit moteur chez Bénéteau. Nous n’avons voulu faire aucun compromis. Nous sommes partis du constat que ce genre de bateau est très rarement transporté sur remorque par les plaisanciers, nous pouvions donc en augmenter la largeur. » Au final, le Barracuda 7 affiche 2,72 mètres de largeur hors tout et 2,68 mètres de largeur de coque. Ces données, auxquelles s’ajoutent deux gros patins latéraux, se traduisent par une excellente stabilité à l’arrêt, primordiale sur un bateau conçu pour la pêche, mais également en navigation. La petite quille assure une bonne tenue de cap, et le plat arrière joue bien son rôle, le bateau n’affichant qu’un cabrage modéré́ au moment du déjaugeage.

Des retombées en douceur

En virage, le Barracuda 7 gîte assez peu et montre une bonne accroche. Son passage dans la vague est assez doux et ne s’accompagne d’aucune résonance désagréable au moment des retombées.

Il convient cependant de garder à l’esprit la longueur de coque, inférieure à 6,50 mètres, et le fait que le confort, à vitesse élevée, restera très relatif dans une mer agitée. Ce timonier réagit bien au trim qu’il est possible de monter exagérément sans risquer un comportement dangereux. Le Barracuda 7 est proposé en hors-bord monomoteur avec une puissance maximale de 200 chevaux. Essayé avec un 200 chevaux Honda et une hélice en aluminium de 15 pouces, il atteint 33,5 nœuds en vitesse de pointe au régime de 5 500 tr/mn. Il sera proposé avec une hélice en inox qui devrait lui permettre de gagner un ou deux nœuds supplémentaires. Le déjaugeage se fait aux alentours de 3 000 tr/mn, et le régime de croisière se situe entre 3500 et 4000tr/mn, soit à des allures oscillant entre 19 et 22 nœuds. Le Barracuda 7 reprend le style nordique de son aîné le 9 ; comme lui, il profite d’un plan de pont walkaround. Là encore, sa grande largeur est un atout, avec des passavants qui facilitent les déplacements (30 cm de large pour celui de bâbord et 34 cm pour celui de tribord) et une profondeur sécurisante de plus de 85 centimètres. Le plan de pont s’organise autour d’une timonerie, au pare-brise vertical, placée au centre du bateau.

Une immense baille à mouillage

La plage avant, dont le plancher est surélevé par rapport à celui du cockpit, offre une belle plateforme de lancer pour les pêcheurs. Elle peut également se transformer en option en un bain de soleil. Le puits à chaîne très profond permet de ranger sans problème les défenses, et un coffre symétrique à la baille peut recevoir les amarres. Deux petites places assises avec dossiers fixés au balcon (en option) complètent une banquette de deux places située devant le pare-brise, avec possibilité d’installer la table de cockpit (optionnelle).

Les dimensions de ce dernier sont assez généreuses pour un bateau de cette taille, grâce à la banquette arrière très reculée et à son dossier qui peut basculer sur l’avant quand il faut relever le moteur, ou qui permet en navigation de profiter de la totalité du cockpit. Deux coffres latéraux ainsi qu’une soute destinée au réservoir et au radeau de survie en occupent les fonds. Selon l’activité, pêche ou balade, la physionomie du bateau change. Pour la première, le cockpit sera facilement dépouillé en ôtant les coussins des extrémités bâbord et tribord. La banquette n’occupera alors que la partie centrale du tableau arrière.

Un bac à poisson, qui fait partie du pack fishing (1 184 €) comme les rouleaux de bordé, est placé sur tribord dans le passage d’accès à la plage de bain, et des porte-cannes proposés en standard sont intégrés dans les plats-bords en teck.

Une timonerie claire et bien aérée

L’accès à la timonerie se fait par deux portes latérales, une sur chaque bord. Son plancher, situé à un niveau plus bas que celui du cockpit et des passavants, crée des sortes de dénivelés qui peuvent être gênants et demande une constante attention. Mais ils permettent d’obtenir une hauteur sous barrots très agréable (1,96 m).

Le poste de barre sur tribord est doté d’un siège baquet avec assise relevable. Il profite d’un grand tableau de bord avec une place suffisante pour accueillir un appareil électronique multifonction Lowrance et un écran de 10 pouces. La position de conduite est très confortable, mais la manette de gaz devra être un peu avancée sur les prochains modèles.

À gauche du pilote, une banquette de deux places dissimule un évier et un emplacement pour un réchaud. Elle est cependant située un peu trop dans l’axe de l’ouverture du coin cabine, si bien qu’en cas de freinage imprévu ses occupants pourraient tomber dans la descente menant à la couchette double avant. La pointe reçoit également un compartiment séparé destiné à accueillir en option des WC marins.

EN CONCLUSION

On aurait pu croire que le Barracuda 7 pâtirait de sa diminution de taille par rapport à son aîné. Il n’en est rien, bien au contraire... C’est un bateau bien équilibré qui a su conserver les atouts du 9 et se forger sa propre personnalité, en assumant sa configuration de bateau de sorties à la journée avec double programme pêche et balade.

Beneteau Barracuda 7 - Cockpit

Le cockpit se transforme en un sympathique salon de pont après l'ajout d'une petite table. 

Beneteau Barracuda 7 - Poste de pilotage

Le poste de pilotage, installé sur tribord, dispose d'un confortable siège baquet réglabe d'avant en arrière et à l'extrémité de l'assise relevable. 

Beneteau Barracuda 7 - Plage avant

La plage avant, avec ses banquette double installée devant la timenorie, bénéficie d'une hauteur de franc-bord de 56 centimètres.

En symétrique de la baille, un petit coffre est très pratique pour ranger les amarres. 

Beneteau Barracuda 7 - Fiche Technique

 

 

 

 


Les annonces liées à cet article

  • 20

    43 950 € TTC

    Voir l'annonce
    • Catégorie :

      Bateaux à moteur

    • Constructeur :

      BENETEAU

    • Modèle :

      BARRACUDA 7

    • Année : 2015
    • Localisation : Irlande
    • Vendeur : Professionnel

    43 950 € TTC

  • 5

    39 000 € TTC

    Voir l'annonce
    • Catégorie :

      Bateaux à moteur

    • Constructeur :

      BENETEAU

    • Modèle :

      BARRACUDA 7

    • Année : 2015
    • Localisation : BREST Finistère, France
    • Vendeur : Professionnel

    39 000 € TTC

  • 9

    62 000 € TTC

    Voir l'annonce
    • Catégorie :

      Bateaux à moteur

    • Constructeur :

      BENETEAU

    • Modèle :

      BARRACUDA 7

    • Année : 2018
    • Localisation : BENODET Finistère, France
    • Vendeur : Professionnel

    62 000 € TTC

  • 11

    65 900 € TTC

    Voir l'annonce
    • Catégorie :

      Bateaux à moteur

    • Constructeur :

      BENETEAU

    • Modèle :

      BARRACUDA 7

    • Année : 2018
    • Localisation : France
    • Vendeur : Professionnel

    65 900 € TTC

  • 10

    54 900 € TTC

    Voir l'annonce
    • Catégorie :

      Bateaux à moteur

    • Constructeur :

      BENETEAU

    • Modèle :

      BARRACUDA 7

    • Année : 2016
    • Localisation : Saint-Raphaël Var, France
    • Vendeur : Professionnel

    54 900 € TTC

  • 11

    34 900 € TTC

    Voir l'annonce
    • Catégorie :

      Bateaux à moteur

    • Constructeur :

      BENETEAU

    • Modèle :

      BARRACUDA 7

    • Année : 2013
    • Localisation : ROSCOFF Finistère, France
    • Vendeur : Professionnel

    34 900 € TTC

  • 5

    55 400 € TTC

    Voir l'annonce
    • Catégorie :

      Bateaux à moteur

    • Constructeur :

      BENETEAU

    • Modèle :

      BARRACUDA 7

    • Année : 2017
    • Localisation : Espagne
    • Vendeur : Professionnel

    55 400 € TTC

Retour à la liste

Pourquoi publier votre annonce sur l'argus du bateau ?
Une visibilité maximale
Votre annonce est diffusée sur les supports web, mobile et papier de l'Argus du Bateau ainsi que sur nos sites partenaires.
Votre dépôt d'annonce est gratuit
Publiez gratuitement votre annonce en quelques minutes seulement.
Des options pour vous démarquer
Vendez plus vite en multipliant par 4 la visibilité de votre annonce !