Revenir sur le site :
  • Site de Voile et Moteur

A l'essai : Bénéteau Antarès 7.80

21/05/2015

Essai bateau: BENETEAU ANTARES 780

Bénéteau Antarès 7.80

La cohabitation fonctionne plutôt bien chez Bénéteau... Dans la gamme Antarès, deux grandes familles se côtoient sans se gêner, avec leurs caractéristiques propres ; la distinction se faisant au niveau du moteur. Les unes – les plus grandes unités – sont propulsées par des in-bord, là où les autres le sont en hors-bord. Chez ces dernières, il existe actuellement quatre modèles de taille différente (5.80, 6.80, 8.80 et le dernier-né́, l’Antarès 7.80), mais dotés d’une silhouette qui reste assez similaire. Le point commun de toutes ces versions hors-bord est le style moderne, un peu sportif, rehaussé par une casquette de rouf au dessin travaillé, preuve que les timoniers évoluent avec leur temps... D’ailleurs, s’agit-il encore de timoniers ? Le programme de navigation de cette Antarès 7.80 tourne franchement autour de la croisière et non plus de la pêche, comme le montre le superbe bain de soleil dont la surface occupe presque la totalité́ du cockpit.

La croisière d’abord, la pêche bien après

Il s’agit donc d’un véritable bateau habitable, et ce n’est pas le seul vivier du bord, situé à bâbord sur le tableau arrière, qui le transformera en une unité́ de pêche. Les éléments de confort ne manquent pas, avec, dans le cockpit, une banquette amovible en forme de L qui vient se fixer à la fois contre le franc-bord à tri-bord et contre les vantaux de la porte de cockpit. Le passage laissé pour accéder à la cabine est suffisant pour circuler sans problème. On peut également citer la partie centrale du tableau arrière, qui bascule pour laisser la place à la tête motrice du hors-bord, lorsque ce dernier est entièrement relevé́. Une autre nouveauté́ sur cette Antarès 7.80 est la présence de deux petites plages de bain dissymétriques, de chaque côté du moteur. Elles manquaient sur la version précédente (Antarès 750) et sont les bienvenues. Monté sur vérins, le capot de la grande soute occupe la quasi-totalité du cockpit.

Un carré très lumineux

À l’intérieur, les aménagements sont typiques d’un timonier : un carré à bâbord, qui fait face à une kitchenette et au poste de pilotage. Le siège de ce dernier est mobile et permet de profiter, au mouillage, de ce coin cuisine doté d’un évier et d’un réchaud. Le chemin menant à la cabine située dans la pointe est parsemé de trappes d’accès. Mais un autre point fort de ce carré est sa clarté et sa visibilité sur l’extérieur, sans oublier le superbe pare-brise fait d’une seule pièce. Le cabinet de toilette, un peu exigu, se niche à tribord de la descente. Enfin, l’espace à la pointe est réservé à une couchette double de taille standard. Côté rangements, des équipets permettent de loger le petit matériel, et un placard se rendra utile, mais il est regrettable que sa porte ne soit pas montée sur des charnières. L’Antarès 7.80 a été essayée par 20 nœuds de vent. Une petite houle courte et pas très agréable modelait la mer. Face à de telles conditions, la carène s’en sort plutôt bien. Le passage des vagues est correct grâce à un V d’étrave bien prononcé. La motorisation, un 150 chevaux Honda, est bien adaptée à ce type d’unité, et l’Antarès 7.80 atteint en croisière 15,7 nœuds à 4 000 tr/mn et 25,6 nœuds à 5 800 tr/mn, sa vitesse maximale. Gageons qu’elle gagnera quelques nœuds supplémentaires par mer calme. Lors des retombées de vague, le volume sonore devient marqué dans le poste de pilotage, caractéristique commune à tous les timoniers dont les cabines ont tendance à jouer le rôle de caisse de résonance.

EN CONCLUSION

Le successeur de l’Antarès 750 prend une place manquante au sein de cette gamme qui s’étoffe et se modernise. Dotée de tout le confort possible pour une unité de cette taille, l’Antarès 7.80 est désormais armée pour les croisières côtières.

Bénéteau Antarès 7.80 - Bain de soleil

L’espace à l’arrière est suffisant pour circuler. Une fois monté, le bain de soleil occupe la quasi-totalité du cockpit. 

Bénéteau Antarès 7.80 - Moteur

Nouvelles sur cette version par rapport à l’ancienne 750 : les deux petites plages de bain asymétriques de part et d’autre du moteur. 

Bénéteau Antarès 7.80

Bénéteau Antarès 7.80 - Fiche Technique

 

 

 


Les annonces liées à cet article

  • 19

    37 000 € HT

    Voir l'annonce
    • Catégorie :

      Bateaux à moteur

    • Constructeur :

      BENETEAU

    • Modèle :

      ANTARES 780

    • Année : 2014
    • Localisation : Monténégro
    • Vendeur : Professionnel

    37 000 € HT

  • 8

    33 500 € TTC

    Voir l'annonce
    • Catégorie :

      Bateaux à moteur

    • Constructeur :

      BENETEAU

    • Modèle :

      ANTARES 780

    • Année : 2014
    • Localisation : BREST Finistère, France
    • Vendeur : Professionnel

    33 500 € TTC

  • 6

    39 900 € TTC

    Voir l'annonce
    • Catégorie :

      Bateaux à moteur

    • Constructeur :

      BENETEAU

    • Modèle :

      ANTARES 780

    • Année : 2013
    • Localisation : MARSEILLE Bouches du Rhône, France
    • Vendeur : Professionnel

    39 900 € TTC

  • 8

    46 500 € TTC

    Voir l'annonce
    • Catégorie :

      Bateaux à moteur

    • Constructeur :

      BENETEAU

    • Modèle :

      ANTARES 780

    • Année : 2016
    • Localisation : MARTIGUES Bouches du Rhône, France
    • Vendeur : Professionnel

    46 500 € TTC

  • 14

    52 000 € TTC

    Voir l'annonce
    • Catégorie :

      Bateaux à moteur

    • Constructeur :

      BENETEAU

    • Modèle :

      ANTARES 780

    • Année : 2017
    • Localisation : France
    • Vendeur : Professionnel

    52 000 € TTC

  • 1

    38 000 € TTC

    Voir l'annonce
    • Catégorie :

      Bateaux à moteur

    • Constructeur :

      BENETEAU

    • Modèle :

      ANTARES 780

    • Année : 2014
    • Localisation : MENTON Alpes Maritimes, France
    • Vendeur : Professionnel

    38 000 € TTC

  • 17

    49 000 € TTC

    Voir l'annonce
    • Catégorie :

      Bateaux à moteur

    • Constructeur :

      BENETEAU

    • Modèle :

      ANTARES 780

    • Année : 2015
    • Localisation : LA GRANDE MOTTE Hérault, France
    • Vendeur : Professionnel

    49 000 € TTC

Retour à la liste

Pourquoi publier votre annonce sur l'argus du bateau ?
Une visibilité maximale
Votre annonce est diffusée sur les supports web, mobile et papier de l'Argus du Bateau ainsi que sur nos sites partenaires.
Votre dépôt d'annonce est gratuit
Publiez gratuitement votre annonce en quelques minutes seulement.
Des options pour vous démarquer
Vendez plus vite en multipliant par 4 la visibilité de votre annonce !

Numéro 88 : Décembre 2018 - Janvier - Février 2019
L'argus du bateau Numéro 88

Décembre 2018 - Janvier - Février 2019 - Trimestriel

Argus du bateau, le magazine

Abonnez-vous et recevez le meilleur des annonces bateaux chez vous tous les trimestres.

S'abonner