Retrouvez toute l'actualité nautique :
  • Site de Voile et Moteur

A l'essai : Bayliner Element

17/07/2015

Essai bateau: BAYLINER ELEMENT

Bayliner Element

Il s’est fait attendre, le petit dernier de Bayliner, après des effets d’annonce tous azimuts depuis décembre dernier ! Un prix bas a été promis, et s’il est vendu 12 000 $ (9 000 € environ) outre-Atlantique ; en France, il reste sous la barre des 15 000 € (avec moteur), une belle performance vu les aménagements et les équipements du bord. Cet open anti-crise devrait être le premier d’une gamme, et il sert de produit d’appel pour faire venir une clientèle de débutants dans la plaisance vers la marque Bayliner. L’Element arrive avec son cortège d’arguments marketing percutants : son prix, mais aussi une carène inédite en M (brevetée) qui est un dérivé de l’aile de mouette – un mélange de catamaran et de coque en V en quelque sorte. La décoration simple, élégante et consensuelle, le distingue également de la coque open de base.

Deux agréables bains de soleil

Dans à peine 5 mètres, l’Element offre jusqu’à huit places assises, même s’il n’est homologué que pour cinq personnes (six aux États-Unis). Les sièges sont intégrés au moule de pont et chacun renferme un profond coffre. Les assises moelleuses et de belle facture servent aussi de fermeture de coffre, système très pratique à l’usage même s’il est impossible de fermer à clef. De plus, il est presque obligatoire de marcher sur les coussins pour monter à bord. Deux bains de soleil sont présents, l’un à l’arrière (1,83 par 0,61 m) ; l’autre devant le pilote lorsque le coussin de proue est mis en place pour former un espace farniente de 1,64 par 1,38 mètre. On pourrait croire à l’existence de trois coffres à l’avant, mais il s’agit en réalité d’un seul et même volume avec trois accès. La baille à mouillage n’est donc pas à proprement parler indépendante, et l’installation d’un davier ne semble pas prévue. À la poupe, chacun se réjouira de la présence d’une grande glacière sous le coussin reliant les deux sièges. Impressionnant, l’arceau de traction pour les sports nautiques semble indestructible et il peut être équipé d’une fixation pour un wakeboard. Le pilote ne dispose pas d’un traitement de faveur au niveau du siège, mais la position est confortable grâce à la très bonne sellerie, et l’accoudoir permet de bien se caler pour saisir la commande de gaz. Clin d’œil à la Mini Cooper, le tableau de bord intègre un gros compteur de vitesse d’une vingtaine de centimètres de diamètre. Le volant sport est supérieur à celui d’habitude trouvé sur les modèles de 5 mètres.

Une seule puissance pour l’instant

Motorisation unique, le 60 chevaux Mercury BigFoot est prévu pour les fortes charges ; il adopte pour cette raison l’embase du 115 chevaux EFI et il peut tirer des hélices de large diamètre. Le déjaugeage reste un peu poussif à deux avec une hélice de 14 x 13 pouces, et il vaut mieux bien répartir les poids dans le cockpit. En pointe, les 26,6 nœuds sont atteints, ce qui est suffisant. Bien que la coque ne soit homologuée que pour 60 chevaux à ce jour, le représentant pour la France de la marque pense qu’il ne serait pas absurde de monter un 90 chevaux. Le pilotage est très ludique, la coque est d’une incroyable stabilité et elle montre beaucoup de mordant dans les virages. Il faudra néanmoins régler avec un peu de finesse la dérive anti-couple pour que la direction ne soit pas trop dure en virant sur bâbord. À partir de 30 centimètres de clapot, l’unité tape un peu en raison de la forme de la carène.

EN CONCLUSION

L’Element tient ses promesses avec son style racé, son plan de pont efficace et son prix serré. Un open coup de cœur pour débuter (ou continuer !) dans la plaisance et pour éviter les galères de places de port.

Bayliner Element - Cockpit

Le cockpit convivial et facile à vivre offre une hauteur de franc-bord de 0,79 mètre au niveau du siège pilote. 

Bayliner Element - Console

Dans le même style que la Mini Cooper, le tableau de bord est doté d’un compteur de vitesse au format XL :18 cm de diamètre. 

Bayliner Element - Rangements

La capacité de rangement satisfera les plus exigeants. Les coffres avant sont en réalité d’un seul volume non cloisonné, la baille à mouillage n’est donc pas indépendante. 

Bayliner Element - Fiche Technique

Retour à la liste

Pourquoi publier votre annonce sur l'argus du bateau ?
Une visibilité maximale
Votre annonce est diffusée sur les supports web, mobile et papier de l'Argus du Bateau ainsi que sur nos sites partenaires.
Votre dépôt d'annonce est gratuit
Publiez gratuitement votre annonce en quelques minutes seulement.
Des options pour vous démarquer
Vendez plus vite en multipliant par 4 la visibilité de votre annonce !

Numéro 88 : Décembre 2018 - Janvier - Février 2019
L'argus du bateau Numéro 88

Décembre 2018 - Janvier - Février 2019 - Trimestriel

Argus du bateau, le magazine

Abonnez-vous et recevez le meilleur des annonces bateaux chez vous tous les trimestres.

S'abonner