Retrouvez toute l'actualité nautique :
  • Site de Voile et Moteur

A l'essai : Bavaria 29 Sport

21/01/2018

Essai bateau: BAVARIA BAVARIA 29 SPORT

Bavaria 29 Sport

Le 29 Sport est une version améliorée du 28 Sport. La coque comme le pont restent inchangés, le gros des améliorations portant sur les aménagements intérieurs, plus soignés. L’ensemble de la gamme Sport, cinq modèles de 29 à 44 pieds, a été harmonisée pour plus de cohérence. Elle comporte de façon invariable une poupe arrondie avec un grand bain de soleil arrière en forme de D, un pare-brise profilé et une bande sombre sur le côté ainsi que l’arche du radar (sauf sur les versions hard-top). Bavaria se vante de proposer les listes d’options les plus longues du marché, ce qui permet au client de personnaliser le bateau à sa guise.

Un meilleur choix d’hélices

La production est faite uniquement sur commande, il est donc possible de modifier les couleurs de l’unité en cours de construction, le délai de livraison étant d’environ six semaines. Le 29 est globalement plaisant à l’œil, et la sellerie rouge à bande blanche façon mini Cooper ne gâte rien. Seulement en option, le très agréable tissu Suntex donne un rendu haut de gamme, mais il reste toutefois possible en standard de choisir entre cinq coloris pour la sellerie. Notre essai s’est effectué avec la plus grosse puissance disponible en bimotorisation diesel : une paire de Volvo D3, soit 2 x 220 chevaux. Du fait d’un mauvais choix d’hélice, cet ensemble s’est avéré poussif, avec un chrono de déjaugeage de 21 secondes pour atteindre les 20 nœuds. Après remplacement des hélices Volvo FH8 par le modèle FH5, le chantier a obtenu de nettes améliorations avec un chrono de déjaugeage sous la barre des 5 secondes. Les FH8 nous ont tout de même permis d’accrocher les 38 nœuds au régime maximal avec trois personnes à bord et un demi-plein de carburant (à 3 490 tours). Une autre motorisation de base en essence est possible, 320 chevaux MerCruiser 377 Mag DTS Bravo III pour 87 188 €, ou bien le Volvo D4 de 260 chevaux, en diesel cette fois (109 477 €).

La carène est à l’aise dans un demi-mètre de clapot à 23 nœuds, à environ 2 500 tours. La capacité à virer court est assez impressionnante, et le comportement en virage est sécurisant. La déflexion des embruns en revanche n’est pas exceptionnelle, avec le risque d’être mouillé par mer formée. La position de pilotage mérite un bon quatre sur cinq, que l’on soit assis ou debout. Elle peut même être améliorée avec une option « siège sport ». La direction hydraulique est souple et précise, et le volant réglable en hauteur est appréciable.

Des efforts ont été faits sur la finition

La finition est propre, avec beaucoup de soin apporté aux détails, à l’image des portes de placard chanfreinées à 45 degrés, dans la cabine. L’accent a été mis sur la sécurité des déplacements à bord, avec dans l’ensemble des mains courantes judicieusement placées, comme la belle poignée en inox qui jouxte les marches de la descente. L’accastillage nous a paru très convaincant, il suffit de regarder la massive poignée de la porte de cabine !

L’habitacle offre du volume et de la luminosité, mais la hauteur maximale de 1,79 mètre reste un peu juste, comme celle de la salle de bain où elle plafonne à 1,74 mètre. Il est possible de choisir entre chêne clair, teck ou acajou. Le couchage avant affiche 1,70 par 1,50 mètre, et dans la mid-cabine le lit double s’étale sur 2 mètres de long par 1,44 mètre de large. Le pont est agréable pour son excellent niveau de confort, sa sellerie luxueuse et son plancher en teck.

EN CONCLUSION

Au final, cette cure de jouvence s’avère bénéfique pour le Bavaria 29 Sport ; le gain en confort et les progrès sur la finition en font un sérieux concurrent du Jeanneau Leader 8, avec un tarif très serré.

Bavaria 29 Sport - Cockpit

Le rouge fait partie des cinq coloris possibles pour la sellerie. Dans ce cas précis, il s’agit d’un tissu Suntex résistant aux UV (825 €). 

Bavaria 29 Sport - Solarium

Le vaste solarium arrière s’étale sur 1,80 mètre de long et 1,60 mètre de large.

En le soulevant, on découvre un important rangement contre-moulé dans lequel il sera possible de placer les pare-battage, par exemple. 

Bavaria 29 Sport - Console

Le tableau de bord est un bel exemple d’agencement efficace. On apprécie la nouvelle commande pupitre électrique Volvo ainsi que le volant réglable.

Bavaria 29 Sport - Caracteristiques 


Les annonces liées à cet article

  • 10

    36 800 € TTC

    Voir l'annonce
    • Catégorie :

      Bateaux à moteur

    • Constructeur :

      BAVARIA

    • Modèle :

      BAVARIA 29 SPORT

    • Année : 2003
    • Localisation : Saint-Raphaël Var, France
    • Vendeur : Professionnel

    36 800 € TTC

Retour à la liste

Pourquoi publier votre annonce sur l'argus du bateau ?
Une visibilité maximale
Votre annonce est diffusée sur les supports web, mobile et papier de l'Argus du Bateau ainsi que sur nos sites partenaires.
Votre dépôt d'annonce est gratuit
Publiez gratuitement votre annonce en quelques minutes seulement.
Des options pour vous démarquer
Vendez plus vite en multipliant par 4 la visibilité de votre annonce !

Numéro 88 : Décembre 2018 - Janvier - Février 2019
L'argus du bateau Numéro 88

Décembre 2018 - Janvier - Février 2019 - Trimestriel

Argus du bateau, le magazine

Abonnez-vous et recevez le meilleur des annonces bateaux chez vous tous les trimestres.

S'abonner