Les partenaires de l'Argus du Bateau
  • Site du magazine Moteur Boat
  • Site du magazine Neptune
  • Site de Voile Magazine

3 questions à Alain Pichavant

04/12/2014

001 ALAIN PICHAVANT




L'Argus du Bateau : Quelles nouveautés offre cette nouvelle édition du Nautic ?
Alain Pichavant :
Nous dévoilons cette année notre nouveau concept de Marina. Une solution économique pour les exposants, qui leur permet de réduire de 50 % leurs frais pour être présent au Nautic (hors transport). Une quinzaine de constructeurs ont répondus présent cette année, avec des marques comme Broom, Fjord ou Beacher. Autre nouveauté, le Start Up Contest est également un événement phare. Une course, une «battle», conçue pour séduire, parler différemment aux jeunes, et permettre à une nouvelle génération de rentrer dans le nautisme. Enfin, vous découvrirez une nouvelle passerelle, entre le Hall 1 et le Hall 2.2.

L'AdB : Quelle est la tendance au niveau des exposants ?
A. P. :
Le salon fait la même taille que l'année dernière, et nous avons le même nombre d'exposants. Le nombre de bateaux est lui en augmentation, au niveau des voiliers, mais surtout des semi-rigides (+15 %). En motonautisme, nous conservons le nombre d'unités exposés, mais la surface diminue au profit des unités exposés dans la marina. Le nombre d'équipementiers, environ 200 exposants, est lui aussi identique à l'an dernier.
Certes, depuis la crise, la superficie du salon à été réduite d'un quart, ce qui n'est pas négligeable. Mais ce recul provient surtout de la partie tourisme, et non au niveau des entreprises liées à l'industrie nautique.

L'AdB : Que dites-vous à ceux qui considèrent que le Nautic est un salon cher ?
A. P. :
Nous subissons des coûts d'organisation qui sont incompressibles dasn une capitale comme Paris. Pour Reed Expo, c'est son salon le moins cher au niveau des tarifs. Avec 240 000 visiteurs, le Nautic est le 2eme plus gros salon parisien. J'en profite pour préciser que le bruit qui court qu'il n'y aurait un salon qu'un an sur deux et que nous quitterions la Porte de Versailles n'est qu'une rumeur qui n'a absolument aucun fondement.

Retour à la liste

Pourquoi publier votre annonce sur l'argus du bateau ?
Une visibilité maximale
Votre annonce est diffusée sur les supports web, mobile et papier de l'Argus du Bateau ainsi que sur nos sites partenaires.
Votre dépôt d'annonce est gratuit
Publiez gratuitement votre annonce en quelques minutes seulement.
Des options pour vous démarquer
Vendez plus vite en multipliant par 4 la visibilité de votre annonce !

Numéro 88 : Décembre 2018 - Janvier - Février 2019
L'argus du bateau Numéro 88

Décembre 2018 - Janvier - Février 2019 - Trimestriel

Argus du bateau, le magazine

Abonnez-vous et recevez le meilleur des annonces bateaux chez vous tous les trimestres.

S'abonner