Retrouvez toute l'actualité nautique :
  • Site de Voile et Moteur

A l'essai : Lomac Adrenalina 8.5

06/10/2017

Essai bateau: LOMAC ADRENALINA 8,5

Lomac Adrenalina 8.5

Adrenalina, voilà un nom prometteur pour cette nouvelle gamme de semi-rigides, lancée il y a un an par le chantier italien Lomac, avec un modèle de 9,50 mètres de long. Montée d’adrénaline et sensations fortes sont garanties avec cette série qui s’étoffe pour 2013 d’un nouveau modèle plus petit, mais tout aussi magnifique. Comme son aîné le 9.5, l’Adrenalina 8.5 a été dessiné par Fabrizzio Lo Manto, propriétaire de la marque Lomac : silhouette sportive et effilée, carène à l’étrave fine dotée de deux belles virures, moteur survitaminé, très belle console profilée et couleur de sellerie audacieuse, tels sont les principaux ingrédients de la recette Adrenalina. Pour le 8.5, c’est un vert pomme qui habillait les coussins du modèle de nos essais, mais il convient de signaler que ce pneumatique, comme le 9.5, est entièrement personnalisable et qu’il dispose d’une infinité de possibilités dans l’harmonisation de ses couleurs de coque et de sellerie.

Au gabarit routier, une fois dégonflé

Entièrement réalisé en infusion, il se démarque de son grand frère par le fait qu’il est, une fois ses flotteurs dégonflés, transportable au gabarit routier, mais il comporte la même disposition de plan de pont que le 9.5. Une fois la table électrique (optionnelle) en place, l’avant accueille un salon de pont convertible en un grand bain de soleil de plus de 2,40 mètres de long, grâce à la place assise installée devant la console. Cette dernière dissimule une cabine entièrement contre-moulée, équipée en standard de WC chimiques (marins en option), et dont la hauteur sous barrots est d’environ 1,60 mètre. Accessible par l’avant, cet espace offre surtout une importante capacité de rangement. L’ancre, à poste sous le flotteur, bénéficie au niveau de la verge d’une pièce particulière qui vient épouser totalement l’étrave et permet donc d’éviter toute entrée d’eau dans la baille. La partie arrière du bateau est occupée par une banquette installée sur toute la largeur et sous laquelle se trouve une grande soute. D’une manière générale, les capots des coffres sont munis de vérins et la finition est d’un très bon niveau. La banquette arrière dissimule dans son dossier un bimini rabattable qui, grâce à quatre vérins pneumatiques, se met en place rapidement et facilement. Il protège tout l’arrière du bateau ainsi que le poste de barre. Celui-ci dispose d’un siège de type leaning-post, qui accueille sur sa face arrière une table rabattable et, sur le côté, un réfrigérateur de 50 litres. L’assise du pilote bascule vers l’avant pour dévoiler un espace recevant en option un réchaud à gaz et un évier. Si cette assise est de taille suffisante pour deux personnes, il en va autrement dans les faits, car le splendide volant du tableau de bord étant placé au centre, il laisse à un passager une place trop peu confortable et sûre en navigation.

Les mains courantes latérales de la console sont également peu pratiques et mieux vaudra à pleine vitesse se placer derrière le leaning-post et se tenir à sa solide main courante. Le pilote, lui, est choyé. Il bénéficie d’un magnifique tableau de bord avec une instrumentation bien lisible et un pare-brise incurvé à son extrémité qui joue parfaitement son rôle. Le leaning-post est peut-être placé un peu loin de la console pour les personnes de taille moyenne, mais sans véritable gêne.

Disponible avec
 un ou deux hors-bord

L’Adrenalina 8.5 est disponible en mono ou bimoteur ; c’est avec un unique bloc Yamaha de 350 chevaux que nous l’avons essayé. Ainsi équipé, il atteint 48 nœuds en pointe avec deux personnes à bord et le trim monté à plus de la moitié. Mais son meilleur régime se situe à 3 600 tr/mn, allure à laquelle il avance à 30 nœuds et ne consomme « que » 48 l/h. Sans aucun cabrage, le déjaugeage est instantané, à tel point que nous ne sommes pas parvenus à le chronométrer. Le 8.5 accepte sans broncher des virages très courts, et son moteur ne manifeste aucune tendance à la ventilation.

L’accroche est excellente, le bateau semblant se caler sur le flotteur situé à l’intérieur de la courbe. La seule petite remarque est l’angle de gîte en virage serré, qui est très prononcé et peut déconcerter pilote et passagers.

EN CONCLUSION

Avec ses couleurs vives et sa ligne sportive, ce semi-rigide est très séduisant. Il bénéficie en outre d’un équipement standard complet et de qualités marines indéniables. S’y ajoutent des aménagements confortables et fonctionnels qui le rendent tout aussi agréable au mouillage. Il saura ainsi contenter les amateurs de sensations fortes autant que les adeptes de farniente.

Lomac Adrenalina 8.5 - Cockpit

La circulation s'organise autour d'une console centrale et d’une assise de pilotage de type leaning- post. L’arrière du bateau est occupé par une banquette en U. 

Lomac Adrenalina 8.5 - Console

La magnifique console dispose d’un volant central gainé cuir, cousu main, et à six branches. La manette de gaz tombe sous la main et le pare-brise saute-vent remplit bien son rôle. 

Lomac Adrenalina 8.5 -Cuisine

L’arrière du siège pilote dévoile un bloc-cuisine avec évier, réchaud et réfrigérateur ainsi qu’une table rabattable. 

Lomac Adrenalina 8.5 - Caractéristiques


Les annonces liées à cet article

  • 20

    85 900 € TTC

    Voir l'annonce
    • Catégorie :

      Bateaux à moteur

    • Constructeur :

      LOMAC

    • Modèle :

      ADRENALINA 8,5

    • Année : 2016
    • Localisation : LA ROCHELLE Charente Maritime, France
    • Vendeur : Professionnel

    85 900 € TTC

Retour à la liste

Pourquoi publier votre annonce sur l'argus du bateau ?
Une visibilité maximale
Votre annonce est diffusée sur les supports web, mobile et papier de l'Argus du Bateau ainsi que sur nos sites partenaires.
Votre dépôt d'annonce est gratuit
Publiez gratuitement votre annonce en quelques minutes seulement.
Des options pour vous démarquer
Vendez plus vite en multipliant par 4 la visibilité de votre annonce !